Achetez groupé donc achetez moins cher

14/10/10 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

La formule n'est pas neuve et remonte même à la nuit des temps, mais c'est la puissance des réseaux sociaux qui a redonné à cette technique commerciale ancestrale ses lettres de noblesse sur Internet. Et aujourd'hui, on appelle ça le " social shopping ".

cel s'appelle aussi " le shopping collaboratif ", " coshopping " ou encore " shopping communautaire ". Du charabia pour les accrocs à Internet, direz-vous, détrompez-vous, ce système est très simple peut augmenter votre pouvoir d'achat.

Comment fonctionne ce social shopping ?

Chaque jour, un nouveau deal, qui s'avère souvent être un bien de consommation du quotidien comme un menu de restaurant, une place de spectacle, une coupe chez le coiffeur, une séance de massage,... est proposé aux internautes. Ces internautes, s'ils sont intéressés par cette offre, sont chargés de recruter, via les réseaux sociaux tels facebook, twitter ou même par email, d'autres amis susceptibles d'être intéressés par cette proposition. Une fois le quota d'acheteurs atteints, le deal est conclu et vous pouvez acheter le bien avec la ristourne.

Au préalable, il est bon de s'inscrire gratuitement sur une des 3 plateformes de social shopping actives en Belgique (ou sur les 3 d'ailleurs pour être avertis de plusieurs offres par jour) : www.groupon.be, www.promocity.be/fr, www.groupolitan.be (ce dernier ne proposant pour l'instant que des offres sur Bruxelles). Ces trois plateformes se chargent de négocier pour vous les meilleurs prix auprès de fournisseurs de qualité. C'est d'ailleurs dans leur intérêt de fournir le meilleur service, étant donné que tout fonctionne au bouche-à-oreille " communautaire ". Une mauvaise offre ou un quelconque couac lors de l'échange commercial, et c'est la réputation de la plateforme qui peut être ruinée en quelques instants via les réseaux communautaires.

Les paiements peuvent se faire via carte de crédit, virement bancaire ou portefeuille électronique Paypal.

Nos partenaires