Vous souvenez-vous de vos vaccinations ?

25/04/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

A l'occasion de la Semaine européenne de la vaccination du 21 au 27 avril, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) souligne l'importance d'une couverture vaccinale élevée au sein de la population.

Vous souvenez-vous de vos vaccinations ?

On estime que la vaccination évite, annuellement, deux à trois millions de décès qu'entraîneraient des maladies telles que la diphtérie, la rougeole, les oreillons, le tétanos, la rubéole et la coqueluche. A une époque caractérisée par une mondialisation rapide, les flambées épidémiques peuvent toucher les populations où qu'elles se trouvent, rappelle l'OMS.

Le virus de la rougeole, par exemple, reste présent en Belgique et dans le reste de l'Europe. Chez nous, 24 cas ont déjà été enregistrés depuis le début de l'année, indique l'Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP). L'an dernier, à la même période, 173 cas avaient été enregistrés et de janvier à mars 2010, seuls 5 cas de rougeole avaient été remarqués. Pour arrêter la propagation du virus et complètement l'éradiquer à terme, plus de 95% de la population doit être vaccinée. Les décès sont dus aux complications de la maladie: des diarrhées, des infections auriculaires et des infections respiratoires graves comme la pneumonie. En Belgique, le vaccin contre la rougeole, qui protège à vie, n'est pas officiellement obligatoire mais pour pouvoir fréquenter certains établissements tels que les crèches ou les écoles, le vaccin Rougeole-Rubéole-Oreillons est demandé.

Par ailleurs, l'université de Gand est en proie à une poussée d'oreillons dont souffrent déjà 150 personnes. Cependant, il ne faut pas nécessairement incriminer l'absence de vaccination, car l'affection a même touché des étudiants vaccinés. L'agence flamande pour les soins et la santé étudie si le vaccin perd son efficacité au fil du temps ou s'il s'agit d'une nouvelle souche.

Petit rappel

Le Conseil supérieur de la santé a élaboré un calendrier de vaccination. La plupart des vaccinations ont lieu durant la jeunesse. Si certains vaccins offrent une protection à vie, d'autres doivent faire l'objet de rappels à intervalles réguliers.

Coqueluche

Celle-ci est causée par une bactérie très contagieuse. Beaucoup de gens en sont porteurs, à leur insu, de cette bactérie pouvant se transmettre via la salive. Les symptômes ? Une forte toux et d'abondantes sécrétions de glaire dans la trachée. Les cas augmentant dans plusieurs pays européens, dont la Belgique, la vaccination des adultes est à nouveau recommandée. Depuis 2003, existe un vaccin combiné contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche destiné aux adultes.

Diphtérie

Via une bactérie,cette maladie agresse la plupart de nos organes, dont le coeur et le système nerveux. Parmi les bambins et les plus de 40 ans, elle tue environ 20 % de ceux qui la contractent. Un vaccin de rappel est nécessaire tous les 10 ans.

Grippe (influenza)

Elle est causée par deux virus ayant qui changent régulièrement de forme. La vaccination doit être répétée chaque année.

Hépatite A

Cette infection du foie très contagieuse est causée par le virus de l'hépatite A (HAV). Il y a transmission surtout par la nourriture. Principaux symptôme : fièvre, nausées, fatigue et perte d'appétit. Après quelques jours, la jaunisse peut se déclarer, accompagnée d'urines foncées et de selles décolorées. Il existe des vaccins qui immunisent contre l'hépatite A et B.

Hépatite B

Elle est causée par un virus très contagieux transmis via les liquides corporels (sang, urine, sueur, larmes, salive, sperme). En Belgique, 700.000 personnes en sont atteintes et 70.000 portent le virus. Personne n'est à l'abri surtout les personnes en contact avec le sang (médecins, dentistes, infirmières...), celles qui vivent dans l'entourage d'une personne infectée, qui ont des contacts sexuels sans protection ou qui voyagent beaucoup. 2 calendriers pour la vaccination des adultes : à 0, 1 et 6 mois ou à 0, 1, 2 et 12 mois.

Méningocoques

Les méningocoques causent soit une septicémie, soit une méningite. On distingue trois groupes : A, B et C. Il n'existe aucun vaccin contre le B. Le vaccin contre A et C, qui protège 3 ans, est recommandé pour les gens voyageant dans des régions particulières.

Pneumocoques

Ils sont les principaux agents de la pneumonie, la septicémie, la méningite, la sinusite, l'otite moyenne et les crises de pneumopathie chronique obstructive. Vaccination : Tous les 5 ans.

Rage

Depuis juillet 1999, il n'y a plus de cas de rage animale en Belgique. La vaccination préventive est destinée aux gens "à risques" (vétérinaires, gardes-chasse, etc.)

Tétanos

Cette affection, provoquée par une bactérie très résistante présente dans le sol et chez les chevaux, provoque des crampes musculaires. Il peut y avoir contamination via une égratignure minime. 10 à 40 % des gens atteints en meurent encore. Vaccinations de base à 2, 3, 4 et 15 mois, rappel entre 5 et 7 ans. Ensuite, un vaccin de rappel est nécessaire tous les 10 ans.

Tuberculose

Cette affection est provoquée par le bacille de Koch. Avec l'immigration des personnes de l'Est, réapparaît régulièrement. La vaccination systématique n'est pas indiquée dans les pays occidentaux.

Plus d'infos : site du Conseil Supérieur de la santé

Nos partenaires