Votre smartphone indique votre profil bactérien

14/07/14 à 13:08 - Mise à jour à 13:08

Nous le touchons en moyenne 150 fois par jour, le collons à notre oreille et en approchons notre bouche pour téléphoner. Un contact prolongé qui n'est pas sans conséquences...

Votre smartphone indique votre profil bactérien

© Getty Images/Creatas RF

Même si vous êtes un maniaque de la propreté, votre peau abrite une quantité phénoménale de bactéries, d'acariens et autres micro-champignons : on considère généralement que la surface cutanée d'un être humain abrite dix mille milliards de ces créatures microscopiques, d'espèces et de tailles différentes. Un véritable écosystème que nous partagerions en partie... avec nos téléphones portables.

Des biologistes de l'université de l'Oregon ont en effet découvert que le contact prolongé que nous avions avec les téléphones mobiles ne laissaient pas que des empreintes digitales. En analysant les microbes présents sur les doigts de 17 personnes, puis en faisant de même sur leurs smartphones respectifs, ils se sont rendu compte que 82% des bactéries présentes sur les mains des cobayes se retrouvaient également sur les petits appareils. Ils y ont également retrouvé des bactéries vivant habituellement dans la bouche (comme des streptocoques). Détail étonnant, cette osmose entre téléphone et organisme humain semblait plus prononcée chez les femmes que chez les hommes, sans qu'on sache très bien pourquoi.

Dites "Bip-bip" !

Quoiqu'il en soit, cette découverte ouvre de nouveaux champs d'investigation : selon les initiateurs de la recherche, à terme, le smartphone pourrait servir à détecter des bactéries pathogènes ou à déterminer si une personne est en bonne santé. Certaines maladies modifient en effet les conditions de vie à la surface de notre peau, bousculant l'écosystème qui y règne et favorisant le développement de micro-organismes bien particuliers.

Qui sait, d'ici quelques années, peut-être irez-vous donner votre téléphone à ausculter, afin de savoir de quoi vous souffrez ?

Nos partenaires