Verrues : comment les éliminer

29/07/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Non, les verrues ne touchent pas que les enfants ! Elles sont bénignes, mais il est préférable de ne pas trop tarder pour s'en débarrasser. Voici comment les traiter...

Verrues : comment les éliminer

Contenu:

Une verrue est un petit épaississement de la peau, dû à l'infection des cellules cutanées par un virus de la famille des papillomavirus humains (HPV). Son principal défaut ? Elle est contagieuse !

Trois sortes de verrues

La verrue plantaire : la plus courante (60 % à 80 % des cas). " A cet endroit, explique le Dr Alice Leroy, assistante en dermatologie aux Cliniques universitaires Saint-Luc, la verrue ne peut pas pousser vers l'extérieur et se développe donc vers l'intérieur " Elle peut comprimer des structures nerveuses, et devenir douloureuse. La verrue plantaire ressemble à une zone circulaire ou polygonale, rugueuse, brune ou grisâtre, sur laquelle on voit parfois de petits points noirs : ce sont des vaisseaux sanguins thrombosés.

La verrue vulgaire : apparaît sur le dos de la main, les doigts ou autour de l'ongle. Elle est alors en relief, rugueuse et grisâtre. On peut aussi en voir sur les genoux, coudes, etc.

La verrue plane : souvent située au visage, on peut la trouver sur le corps : " De petites papules un peu orangées, lisses, un peu en relief. Il peut y en avoir plusieurs. "

Retour

Réduire les risques

  • Votre enfant est porteur de verrues ? Veillez à ce qu'il utilise la salle de bain en dernier et rincez la baignoire ensuite. Préparez-lui un tapis de bain et un essuie dont personne d'autre ne se servira.
  • Au sortir d'une douche publique, à la plage, à la piscine, etc. : séchez vos pieds méticuleusement avant de remettre chaussettes ou sandales. Chez vous, éventuellement, faites un petit bain de pieds à l'iso-bétadine.

Comment les attrape-t-on ?

Le virus aime les milieux humides, se transmet par simple contact avec la peau. Les verrues plantaires se transmettent souvent par le contact du pied avec un milieu humide où le virus est présent : piscine, douches d'une salle de fitness ou d'une plage... " Dans certaines professions (vétérinaire, boucher, poissonnier...), on peut attraper des verrues parce qu'on a souvent les mains humides. "

On peut aussi s'auto-infecter. " Chez les hommes qui ont une verrue sur le cou : en se rasant, ils disséminent le virus aux endroits où passe le rasoir. " La durée d'incubation du virus est de quelques semaines ou mois.

Retour

Eliminer la verrue

La durée de vie d'une verrue est de 2 à 5 ans, certaines verrues disparaissent spontanément. Alors pourquoi les enlever ? " Pour éviter qu'elle ne se multiplie, répond le Dr Leroy. Et car elle peut être douloureuse au niveau de la plante du pied. Puis pour éviter la contagion. Enfin, c'est très rare, une verrue peut se cancériser. " Il existe plusieurs traitements possibles.

La cryothérapie à l'azote liquide : s'applique aux verrues en relief sur le dos de la main et sur le corps. On vaporise de l'azote liquide sur la verrue plusieurs secondes, plusieurs fois. " Le patient perçoit une sensation de brûlure pendant la vaporisation. "

Les injections de bléomycine : pour les verrues plantaires, car la bléomycine (antimitotique) détruit une verrue en profondeur. On injecte de la bléomycine sous pression dans la verrue. " Le patient ressent une sensation proche d'un fort claquement d'élastique, c'est une douleur courte supportable. " La bléomycine n'est pas recommandée pour les articulations des doigts ou le contour des ongles. " On préfère éviter le risque que le produit ne diffuse dans l'articulation ou n'abîme la matrice des ongles "

Les solutions d'acide salicylique : pour les verrues autour des ongles ou en regard des articulations. " Le patient applique la solution tous les soirs sur la verrue et le dermatologue décape régulièrement la peau morte à au fur et à mesure qu'on atteint les couches plus profondes de la verrue. " Ce traitement est indolore mais lent.

La diphenciprone : " Pour les verrues étendues ou qui ont résisté à différents traitements. Cette solution provoque localement une réaction inflammatoire d'eczéma qui élimine progressivement les verrues.

Des techniques moins en vogue : Il s'agit de l'électrocoagulation, la chirurgie ou le traitement au laser. Leurs inconvénients (douleur, risque de dissémination des particules virales, manque d'efficacité ou cicatrices) n'en font plus des traitements de première intention.

Retour

Quand consulter ?

" Dès que vous apercevez une verrue ou quelque chose qui y ressemble : plus la verrue est petite, plus elle est facile à traiter. Autant la traiter quand elle est seule : quand il y en a déjà 10, les traitements sont plus douloureux et surtout plus longs."

Retour

Un facteur " psy " ?

Les verrues sont-elles des affections psychosomatiques ? " Un facteur psychologique intervient probablement dans la plupart des maladies de peau. Beaucoup d'éruptions cutanées ont un lien avec le stress, l'état de santé psychique du patient. Pour les verrues, des facteurs psychologiques peuvent accroître notre sensibilité au virus, mais le virus est indispensable au développement de la verrue " rappelle le Dr Leroy.

Certains patients sont tentés d'essayer des traitements non conventionnels : plantes, homéopathie, hypnose, sparadrap... Oui, quand on sait que de toute façon, certaines verrues disparaissent spontanément. Mais si ce n'est pas le cas, consultez !


Nos partenaires