Vade retro mosquito !

12/06/15 à 08:34 - Mise à jour à 08:34

Au cours des prochains mois, ce ne sont pas les moustiques qui vont manquer à l'appel. Comment les éloigner de notre environnement ? Quels sont les moyens vraiment efficaces pour ne plus entendre leur bourdonnement entêtant ?

Vade retro mosquito !

Pour éviter les piqûres qui vont vous démanger pendant plusieurs jours, voici quelques conseils, assez simples à appliquer ! En soirée, par exemple, portez des vêtements légers à manches et pantalons longs, de préférence dans des tons clairs et ne restez pas à proximité d'eau stagnante. Si vous ne parvenez pas à bout de ces horribles moustiques, place à l'artillerie lourde !

Les lampes anti-moustiques

Les bêtes volantes seront attirées par la lumière bleue diffusée par ces lampes. Une fois posées sur la lampe, elles seront électrocutées. Pour une nuit paisible, placez l'appareil dans votre chambre en position silencieuse (un moustique qui s'électrocute, ça fait quand même un bruit ... désagréable).

Les tapettes à mouches électriques

On n'arrête pas le progrès! Alors que nos grands-parents brassaient l'air avec une tapette en plastique, voilà la nouvelle génération de tue-mouches et autres bestioles volantes. Contre les moustiques, c'est l'arme absolue, puisque ces grands dadais ne sont pas les plus rapides en termes de décollage. Maintenez votre tapette en hauteur en effectuant des mouvements lents en direction du moustique. Et paf ! Une bonne claque !

La moustiquaire

La moustiquaire, c'est la solution idéale contre les moustiques pour passer une nuit paisible. Etendez-la autour de votre lit en prenant garde à la laisser suffisamment pendre sur le sol pour empêcher les nuisibles de passer dessous. En plus de vous protéger des piqûres, la moustiquaire apporte à votre chambre un petit air d'aventures ! Aujourd'hui, des moustiquaires de tous styles sont disponibles sur le marché, de la plus sobre à la plus romantique.

Les répulsifs anti-moustiques

Ces répulsifs sont disponibles en vente libre en pharmacie ou en grande surface. Ils ne font toutefois pas tous preuve d'efficacité ou d'utilité, selon une enquête de Test-Achats. Ils peuvent en outre avoir comme effets secondaires des irritations ou des éruptions cutanées. Les répulsifs les plus efficaces sont ceux à base de DEET. Si vous ne prévoyez pas de vous rendre sous les Tropiques, un produit avec une concentration de 20 à 30% de DEET est suffisant. Vous pouvez vous le procurer sous forme de roller ou de spray. D'anciennes études ont cependant mis en avant le caractère nocif de ce composant, sans toutefois en exiger son retrait de la vente. Les gadgets comme les bracelets, les applis ou encore les porte-clefs à ultrasons ne fonctionnent absolument pas, selon Test-Achats ! Ils ne font qu'induire le consommateur en leur apportant un faux sentiment de protection. L'association de défense des consommateurs a par ailleurs testé, lors de son enquête, deux bracelets anti-moustiques, (Mercurochrome et Arkopharma) qui ne possèdent pas d'autorisation délivrée par le ministre de l'environnement pour pouvoir être commercialisés sur le marché belge. Ces deux produits circulent donc illégalement en Belgique.

Les astuces de grand-mère

A côté des produits officiels, il y a aussi tous les remèdes ancestraux d'origine naturelle ... ou pas !

  • Les suppléments à base de vitamine B, d'ail et les bêta-bloquants

Il n'existe aucune preuve scientifique sur l'action répulsive de ces produits contre les moustiques. Ne les consommez que s'ils vous ont été prescrits par un médecin et certainement pas pour contrer l'attaque des moustiques.

  • Le dentifrice

Appliquez un peu de dentrifice sur les boutons de moustique pour atténuer les démangeaisons et faire sécher la plaie.

  • Le vinaigre

Malgré une odeur désagréable, le vinaigre est assez efficace pour diminuer les sensations d'irritation.

  • L'aloë vera

Un gel à base d'aloë vera va soigner la piqûre en atténuant les démangeaisons. A appliquer régulièrement.

  • L'alcool

A proscrire! Nombreux sont ceux qui pensent que les moustiques décampent face à l'alcool, or c'est tout l'inverse qui se produit! Ils rafolent du sang marqué par l'odeur de l'alcool.

Nos partenaires