Vaccination contre la grippe chez les diabétiques : peut mieux faire !

19/10/14 à 09:18 - Mise à jour à 09:18

4 diabétiques sur 10 affiliés aux Mutualités Libres se font vacciner contre la grippe saisonnière. C'est plus que la moyenne mais il y a encore du pain sur la planche ! La reine des maladies hivernales peut en effet entraîner de graves complications chez certains groupes à risque (diabétiques, 65 ans et + , femmes enceintes, malades chroniques...).

Vaccination contre la grippe chez les diabétiques :   peut mieux faire !

Pour la plupart d'entre nous, la grippe représente généralement une semaine de maladie, mais chez certaines personnes, elle peut avoir des conséquences graves. Les diabétiques, ainsi que d'autres groupes à risque, ont un risque accru de complications telles qu'une pneumonie ou une hospitalisation. De plus, la grippe peut aussi entraîner un déséquilibre du diabète. Pour empêcher de telles complications, il est donc très important que les personnes diabétiques, mais aussi tous les autres groupes à risque se fassent vacciner chaque année contre la grippe saisonnière.

Plus souvent vaccinés, mais pas encore assez...

Les Mutualités Libres ont étudié la vaccination contre la grippe chez leurs affiliés, en particulier les diabétiques et les personnes âgées. Les résultats concernent les vaccins contre la grippe remboursés mais ne tiennent pas compte des vaccinations proposées au sein de certaines entreprises, des vaccins mis gratuitement à la disposition des résidents de centres de soins et de MRS subsidiés par le gouvernement flamand, ni des vaccins non remboursés.
L'analyse révèle que 41 % des 96.697 diabétiques identifiés (tous groupes d'âge confondus) se sont fait vacciner contre la grippe saisonnière en 2013. Chez les diabétiques de 65 ans et plus, ce pourcentage atteint 60 %, mais chez les diabétiques de moins de 20 ans, il est de 14%. Dans la population totale étudiée, 50 % des personnes de plus de 65 ans se font vacciner et seulement 0,48 % des moins de 20 ans. Les diabétiques se font donc vacciner plus souvent que la moyenne, mais compte tenu des conséquences possibles de la grippe dans ce groupe à risque, le degré de vaccination doit encore augmenter.

Impact positif des trajets de soins

Une bonne collaboration entre le patient, le médecin généraliste et le spécialiste est un des facteurs qui peuvent contribuer à un taux de vaccination plus élevé. Les chiffres relatifs aux trajets de soins indiquent une tendance dans ce sens. Chez les personnes diabétiques participant à un trajet de soins, le taux de vaccination se situe à 53%, alors qu'il est de 40% chez les diabétiques qui ne sont repris ni dans un trajet de soins, ni dans une convention diabète.
Il est aussi important que les personnes qui appartiennent à un groupe à risque se fassent vacciner chaque année contre la grippe saisonnière. Or, seuls 29% des diabétiques membres des Mutualités Libres se sont fait vacciner chaque année au cours des 4 dernières années.
Pour rappel : le meilleur moment pour se faire vacciner se situe entre la mi-octobre et la mi-novembre. Le vaccin est remboursé pour les groupes à risque.

Nos partenaires