Une femme de plus de 40 ans sur trois souffre de problèmes de vessie

09/12/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Une enquête a révélé qu'une femme de plus de quarante ans sur trois souffre de problèmes de contrôle de la vessie. Un problème dont l'ampleur est sous-estimée, selon l'Association professionnelle belge des Urologues réunie en congrès à Gand.

Une femme de plus de 40 ans sur trois souffre de problèmes de vessie

Entre février et mai 2011, 7.193 femmes belges, qui se sont rendues chez leur médecin généraliste, ont répondu à un questionnaire.

L'enquête a révélé que 33,9 pc des patientes souffraient de problèmes de contrôle de vessie. Une femme sur six éprouve de ce fait une gêne "moyenne" à "très forte". En outre, il semble que les femmes soient confrontées au problème dix ans plus tôt que ce qu'on pensait.

"Bien qu'il soit généralement admis que l'incontinence est le symptôme urologique le plus important des problèmes de contrôle urinaire, il apparaît que la majorité de ces femmes ne souffrent pas d'incontinence", a expliqué le professeur Dirk De Ridder de la KULeuven.

Les problèmes de contrôle de la vessie exercent un grande influence sur la qualité de la vie. "Ils causent notamment de la honte, de la peur, des dépressions et des tensions. Ils ont aussi une influence sur la vie sexuelle, le travail, les relations ou les activités corporelles".

L'Association professionnelle belge des Urologues conseille aux femmes de parler de ce problème - souvent tabou - avec leur médecin traitant. Elle invite également les médecins à adopter un comportement proactif vis-à-vis du problème.

Nos partenaires