Une consultation chez le spécialiste va fortement augmenter

25/11/14 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Dès le 1er janvier prochain, une visite chez le spécialiste sera, dans la plupart des cas, deux fois plus chère. L'objectif de cette hausse est d'effectuer des économies de 40 millions d'euros au niveau des remboursements.

Une consultation chez le spécialiste va fortement augmenter

C'est ce qui ressort de deux documents internes à l'Inami et dont les journaux du groupe Sud Presse ont eu connaissance. Le but de cette mesure est donc d'économiser 40 millions d'euros dans les remboursements. Le montant du ticket modérateur - la quote-part à charge des patients lors de prestations médicales - chez un spécialiste va ainsi être revu à la hausse pour atteindre un montant fixe de 12?, quel que soit le spécialiste consulté.

Deux documents présentant ce changement ont été soumis aux membres du Comité de l'assurance de l'Inami, l'organe réunissant les représentants des médecins, des mutuelles et des hôpitaux. L'Institut national d'assurance maladie-invalidité souhaite faire entrer en vigueur, dès 2015, deux arrêtés royaux allant dans ce sens et préparés par la ministre de la Santé publique Maggie De Block.

Augmentations diverses

Certains tarifs de spécialistes seront revus à la baisse (comme l'évaluation gériatrique par un spécialiste en gériatrie, la consultation d'un médecin spécialiste en pédiatrie, la visite chez un oncologue, un diabétologue ou encore un psychiatre), mais 70% des consultations chez ces médecins seront concernées par la hausse. Dans 61% des cas, l'augmentation prévue de la partie à charge du patient ordinaire pour sa consultation sera de 46% (gynécologie, dermatologie, stomatologie, ...). Les consultations le week-end coûteront 75% de plus au patient, contre 61% en plus en soirée ou durant la nuit.

Une charge de 33 millions d'euros

L'augmentation du ticket modérateur était connue depuis longtemps. C'était une des mesures du budget pour l'assurance-maladie qui, il y a un mois, a reçu le feu vert du Conseil général de l'Inami. A titre d'exemple, le ticket modérateur pour une visite chez un ophtalmologue va passer de 8,23? à 12?. Maggie De Block, répondant aux questions parlementaires d'Alain Mathot, Catherine Fonck et Maya Detiège, a précisé que pour les 1,8 million de patients bénéficiant d'une intervention majorée, le ticket modérateur restait limité à 3?. Jusqu'à présent, ce dernier a connu des variations allant de 2,66? à 3,6?. " Le système sera simplifié par des montants fixes. À l'instar des tickets modérateurs pour les généralistes. La charge supplémentaire pour le patient est de 33 millions. La facture médicament va en revanche diminuer de 23 millions pour les patients, donc je demande 0.35? de contribution de la part des patients " a précisé la ministre de la Santé publique.

.

Nos partenaires