Une certaine forme du cancer de l'oesophage pourrait être prévisible

22/08/16 à 11:13 - Mise à jour à 11:12

Des scientifiques néerlandais sont parvenus à clarifier la raison pour laquelle des patients dont l'oesophage est atteint d'une certaine affection finissent par y développer un cancer. D'après le Centre médical académique (Academisch Medisch Centrum - AMC) d'Amsterdam, cela restait jusqu'à présent un mystère.

Une certaine forme du cancer de l'oesophage pourrait être prévisible

© Getty Images/iStockphoto

"Cette découverte est une percée dans la recherche sur ce que l'on appelle l'oesophage de Barret", commente Sheila Krishnadath, qui a dirigé cette étude au sein de l'AMC. L'oesophage de Barrett est une affection au cours de laquelle la muqueuse oesophagienne est remplacée par une autre de type intestinal. Elle est souvent due au reflux d'acide et de bile depuis l'estomac et constitue l'état précancéreux de l'oesophage le plus fréquent.

Le risque de développer un cancer peut désormais être prédit à long terme sur base de la composition génétique des cellules se trouvant dans l'oesophage. Selon les scientifiques, les patients présentant un risque accru de cancer doivent recevoir davantage d'attention. Il faut envisager de les traiter, même dans un stade précoce de la maladie, estime ainsi Sheila Krishnadath.

Aux Pays-Bas, près d'1% des personnes âgées de plus de 50 ans souffre de cette affection. Si le risque qu'elles développent ensuite un cancer de l'oesophage est mince, cette forme de la maladie est par contre l'une des plus mortelles. Dans le cadre de cette étude, l'AMC a collaboré avec la Queen Mary University of London (Grande-Bretagne) et l'Arizona State University (Etats-Unis). (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires