Une belle peau : que manger pour l'entretenir ?

01/07/10 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

La recherche commence tout juste à explorer cette voie : une étude internationale confirme en effet l'influence de ce que nous mangeons sur la qualité de notre épiderme.

Depuis peu, les chercheurs s'intéressent à la relation entre la qualité de la peau et notre alimentation. Certes, " il y a aussi l'aspect génétique, qui fait qu'une personne aura une meilleure défense qu'une autre contre le vieillissement cutané, explique le Dr Véronique Del Marmol, chef du service de dermatologie à l'hôpital Erasme, à Bruxelles. Et il y a l'hydratation des tissus."

Les données de la recherche

Une étude internationale s'est penchée sur les habitudes alimentaires en Asie, Europe, et Australie, auprès des plus de 70 ans, et a mesuré le degré de vieillissement de leur peau.

Les radicaux libres

Les radicaux libres sont au coeur du problème. Ces molécules agressives dans l'organisme sont capables d'endommager nos cellules, accélérant leur vieillissement. Il y a stress oxydatif quand ces radicaux sont fabriqués en excès, sous l'influence de divers facteurs : tabac, pollution, soleil, stress, etc.

Les antioxydants

Les antioxydants sont présents dans l'alimentation. Ils combattent le processus d'oxydation de nos cellules.

" Ils neutralisent les radicaux libres et sont ainsi une défense pour la peau, explique le Dr Del Marmol.

Le régime méditerranéen

Leschercheurs ont pu établir que l 'alimentation des gens ayant le moins de rides se compose de : légumes (à feuilles vertes), fruits (cerises, raisins, fruits secs, fraises, baies, pommes, poires...), légumineuses, poissons, huile d'olive, graisses mono- et polyinsaturées, d'oeufs, yaourt, noix, olives et thé. Soit l'équivalent du fameux régime méditerranéen. L'alimentation des personnes ayant plus de rides se compose de : viande rouge, charcuteries, sucreries, sodas, pommes de terre et produits au lait entier...

Les aliments de la liste " favorable " à la peau sont riches en : vitamines A, C, et E, acides gras mono-et polyinsaturés, calcium, phosphore, magnésium, fer et zinc. Est-il temps de changer ses habitudes alimentaires ? " Il n'est jamais trop tard ", rappelle le Dr Del Marmol.

Mon panier d'antioxydants :

Vitamine A : viande (dont abats), poisson, lait entier et ses dérivés (beurre, fromages), huile de foie de morue...

Bêta carotène (provitamine A) : carottes, abricots, mangues, légumes à feuilles vert sombre, patates douces, citrouille, persil...

Vitamine C : agrumes, fraises, cassis, poivrons, persil, oseille, brocoli, chou vert...

Vitamine E : noix, noisettes, fenouil, kiwis, petits pois, persil, avocat, mangue, chou vert...

Lycopène : tomates (fraîches et en sauce), pastèque, pamplemousse rose...

Lutéine : légumes à feuilles vert sombre, jaune d'oeuf...

Sélénium : viande (dont abats), poissons et fruits de mer, céréales, légumes (champignons, tomates...), noix du Brésil...

Flavonoïdes : fruits et légumes, vin, thé, chocolat...

Acides gras monoinsaturés : noix, noisettes, amandes, poisson, viande, avocat, huiles d'olive, de colza, d'arachide...

Acides gras polyinsaturés : huiles de : carthame, colza, arachide, mais, lin, noix, sésame, soya, tournesol, bourrache...

Nos partenaires