Un oreiller et un capteur : le nouvel équipement contre les insuffisances cardiaques

14/07/15 à 15:41 - Mise à jour à 15:41

Reg Yougmann, un Britannique qui souffre de problèmes cardiaques, est le premier patient à porter une puce insérée dans l'artère pulmonaire dont le rôle est de prévenir à distance des risques qu'il encourt.

Un oreiller et un capteur : le nouvel équipement contre les insuffisances cardiaques

La puce, un minuscule capteur, a été insérée dans son artère pulmonaire via un cathéter introduit dans une veine de la jambe. Fonctionnant avec un oreiller spécialement adapté, le dispositif envoie les données d'un scanner relié directement à l'hôpital. Les médecins sont ainsi alertés d'éventuels problèmes relatifs à la condition physique de Reg Yougmann, avant même que celui-ci s'en aperçoive. Ils peuvent notamment surveiller à distance les changements de tension enregistrées dans l'artère pulmonaire, ce qui représente un indicateur d'arrêt cardiaque. Le cas échéant, les spécialistes peuvent conseiller au patient de modifier son traitement. Avant d'étre équipé de la sorte, Reg Yougmann avait été admis sept fois aux urgences sur une année pour insuffisance cardiaque. Depuis qu'il porte la puce, il n'a plus subi de problèmes d'ordre cardiaque. L'hôpital Brompton Royal de Londres teste actuellement ce dispositif, espérant ainsi prouver son efficacité et ses avantages sur le plan financier. Une vaste étude américaine avait en effet démontré que le fait de surveiller à distance les données médicales d'un patient permettait de réduire de près d'un tiers les admissions aux soins d'urgence.

Nos partenaires