Un gant qui traduit la langue des signes en paroles

26/04/15 à 01:14 - Mise à jour à 01:14

Cinq étudiants français ont mis au point un gant capable de traduire la langue des signes, utilisées par de nombreuses personnes sourdes et malentendantes, en paroles. Leur objectif, au-delà d'une communication entre sourds et entendants, est de leur ouvrir davantage les portes du monde du travail.

Un gant qui traduit la langue des signes en paroles

La paire de gants est équipée de capteurs posés à des endroits stratégiques de la main d'une personne sourde (sur les doigts et les articulations). Ils analysent ainsi avec une très grande précision les mouvements des mains utilisés en langue des signes et les traduisent en synthèse vocale. Celle-ci est transmise à la personne entendante grâce à un micro, lui-même connecté à un smartphone. Les gestes deviennent alors audibles pour la personne non initiée à la langue des signes. Actuellement, les gants sont encore reliés au smartphone par des câbles, mais ils devraient, à terme, utiliser la technologie Bluetooth.

Une future start-up

La personne entendante pourra poursuivre la communication simplement, le plus naturellement du monde et ses paroles, toujours grâce au micro, s'afficheront en mots sur l'écran du smartphone de la personne signante. Ce projet, porté par cinq étudiants ingénieurs, a déjà remporté de nombreux prix. Si le Hand'speaker est encore aujourd'hui au stade de prototype, il devrait à terme changer le quotidien des personnes sourdes et malentendantes. L'un des étudiants, Salah Gamzi, envisage en effet de fonder sa start-up afin de commercialiser les gants. Son ambition est de faciliter l'accès au marché de l'emploi à toutes les personnes porteuses de ce handicap.

Nos partenaires