Un ado invente un système anti-fugue pour les malades d'Alzheimer

09/01/15 à 13:22 - Mise à jour à 13:22

Un adolescent âgé de 15 ans a mis au point un système permettant d'être alerté en temps réel lorsqu'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer quitte son lit.

Un ado invente un système anti-fugue pour les malades d'Alzheimer

C'est à la suite d'une fugue de son grand-père, lui-même souffrant de cette affection neuro-dégénérative, que Kenneth Shinozuka a planché, dès 2012, sur le dispositif d'alerte. Son aïeul a en effet tendance à quitter la maison et à s'égarer en pleine nuit, complètement désorienté. Son invention permet d'être informé à tout moment des déplacements du vieil homme. Il s'agit d'un capteur peu onéreux qui est fixé à la chaussette du malade. Le capteur envoie une alerte sur smartphone dès que le patient se lève. C'est en effet le poids de ce dernier qui déclenche le capteur sans fil, envoyant une alarme sonore au smartphone de l'aide-soignant par exemple. Kenneth Shinozuka a reçu le prix Scientific American Science in Action 2014 pour sa création. Il a bénéficié de la somme de 50.000 dollars et des conseils de professionnels durant un an.

100% efficace

Ce système est le premier permettant de lutter contre les escapades nocturnes. Le capteur a la taille d'une pièce et est équipé de la technologie Bluetooth à très faible consommation d'énergie. Selon son inventeur, il se porte très confortablement sous le pied. Il a également développé une application qui convertit un smartphone en un écran de contrôle pour le personnel soignant. Il a réalisé deux prototypes qu'il a testés pendant six mois sur son grand-père. Son système aurait détecté 100% des 437 fugues en transmettant dans la seconde une alerte à un ou plusieurs smartphones appartenant aux proches du vieil homme. Aucune fausse alerte n'a en outre été relevée. Kenneth Shinozuka espère pouvoir rapidement fournir des centaines d'exemplaires aux maisons de retraite dans les mois à venir.

Petit génie

L'ado souhaite se consacrer à l'étude des neurosciences. A 6 ans, il avait déjà inventé le Smart Bathroom : une alerte est envoyée sur une montre aux poignets des aidants lorsqu'un malade d'Alzheimer chute dans la salle de bains. Un an plus tard, il crée la Smart Medicine Box, qui signale aux malades quand prendre les médicaments grâce à une sonnerie et un flash lumineux.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos