Thyroïde : la grande coupable ?

22/11/17 à 12:00 - Mise à jour à 16:45
Du Plusmagazine du 23/11/17

Fatigue, prise de poids, sautes d'humeur : et si c'était la thyroïde ? Les maladies thyroïdiennes sont aujourd'hui rendues responsables de nombreux maux. Seraient-elles surdiagnostiquées ?

Petite glande d'une vingtaine de grammes située à la base du cou, la thyroïde sécrète deux hormones appelées T3 (triiodothyronine) et T4 (thyroxine), à partir de l'iode ingéré dans l'alimentation. C'est une autre glande endocrine située à la base du cerveau, l'hypophyse, qui contrôle la thyroïde. Chef d'orchestre de notre métabolisme, elle produit une hormone appelée TSH (Thyroïd Stimulating Hormone), qui donne l'ordre à la thyroïde de produire ces hormones T3 et T4. L'hypophyse est elle-même contrôlée par l'hypothalamus, une zone située au coeur du cerveau ! Un système hiérarchique complexe qu'on désigne sous le nom d'axe hypothalamo-hypophysaire et dont dépendent des fonctions essentielles de l'organisme : dépenses énergétiques, production de chaleur, croissance, développement du système nerveux in utero...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés de Plus Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles de Plusmagazine.be.

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires