Test d'audition

17/11/14 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Un test d'audition peut vous permettre de déceler un début de surdité et de déterminer si vous devez porter un appareil auditif. Comment se déroule un test d'audition ? Le point en vidéo.

Test d'audition



Lorsque les ondes sonores atteignent l'oreille, elles sont recueillies par l'oreille externe en forme d'entonnoir et canalisées vers l'oreille moyenne. Au niveau de l'entrée de l'oreille moyenne, les ondes sonores frappent la membrane du tympan. Les vibrations résultantes se déplacent alors dans l'oreille moyenne et l'oreille interne remplie de liquide où elles sont converties en signaux envoyés vers l'encéphale.

Dans le but de tester l'audition d'une personne, un audiologiste ou un spécialiste de l'audition va effectuer une série de tests auditifs. De nos jours, on effectue ces tests en utilisant une combinaison d'un équipement électronique et d'un diapason. Un diapason est un instrument en forme de fourche fait en aluminium ou en métal et qui émet une note lorsqu'il est frappé d'un coup sec. Le test auditif utilisant un diapason est appelé épreuve de Rinne.

Lors de ce test, on frappe d'un coup sec le diapason et on le maintient près de l'oreille, mais sans toucher la tête. Cela permet de vérifier si les ondes sonores peuvent entrer dans l'oreille et se déplacer dans l'oreille moyenne pour atteindre la cochlée par conduction aérienne, ce qui correspond à l'audition normale.

Ensuite, on va frapper d'un coup sec le diapason et le maintenir contre le crâne derrière l'oreille. Ce test dévie la conduction du son par l'oreille externe et moyenne et se concentre sur la réception des vibrations par la cochlée au moyen de la conduction osseuse. À l'aide de ce test combiné à un test de parole, un audiologiste peut déterminer si un défaut d'audition existe et quelle peut en être la cause.

Nos partenaires