Sur la piste d'une nouvelle thérapie contre le cancer

07/01/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Des chercheurs de l'Université catholique de Louvain (KUL), qui font partie de l'Institut flamand pour la Biotechonologie (VIB), ont jeté les bases d'un nouveau traitement contre le cancer.

La nouvelle stratégie se fonde sur la réparation des vaisseaux sanguins atteints de tumeurs, ce qui diminue la dissémination des cellules cancéreuses et augmente l'efficacité de la chimiothérapie. ThromboGenics et Roche testent actuellement un nouveau remède contre le cancer sur base de cette découverte.

Les vaisseaux sanguins fournissent de l'oxygène à chaque tissu naissant et l'alimentent. Etant donné que les tumeurs ont davantage besoin de ces matières car elles se développent rapidement, elles produisent des facteurs de croissance qui stimulent la croissance des nouveaux vaisseaux.

A cause de leur forme anormale, le sang ne circule pas bien dans ces vaisseaux et les cellules cancéreuses reçoivent donc peu d'oxygène, ce qui aide à la dissémination des cellules cancéreuses et perturbe l'efficacité de la chimio. Alors que la thérapie contre le cancer traditionnelle se fonde sur l'élimination de ces facteurs de croissance de tumeurs, la nouvelle thérapie se fonde sur la réparation des nouveaux vaisseaux sanguins formés.

Selon les chercheurs, cette approche empêche que les cellules malignes se disséminent et se charge de rendre ces cellules plus réceptives à la chimiothérapie. Les chercheurs ont fait appel à la protéine HRG pour ces expériences.

Nos partenaires