Spondylarthrite ankylosante

17/11/14 à 14:52 - Mise à jour à 14:52

La spondylarthrite ankylosante diminue la souplesse des articulations. Elle touche principalement la colonne vertébrale. Il est possible de soulager la spondylarthrite ankylosante. Faites-le point.

Spondylarthrite ankylosante



La spondylarthrite ankylosante est une affection touchant les articulations et les ligaments de la colonne. Le premier signe de SA est en général une inflammation des articulations sacro-iliaques.

Les os de la colonne sont reliés par des ligaments souples et séparés par des disques amortisseurs de choc, vous permettant de vous pencher et de vous tourner. La spondylarthrite ankylosante peut diminuer la souplesse de la colonne et peut finalement conduire à une perte totale de la mobilité.

Ce processus commence par l'inflammation de l'os entourant les bords des articulations sacro-iliaques. Après une lésion osseuse suffisamment importante, l'organisme dépose du calcium autour de la zone lésée. Ces dépôts de calcium s'étendent aux ligaments et aux disques entre les vertèbres, entraînant une fusion de la colonne.

Bien que l'on ne puisse pas guérir la SA, les traitements, la physiothérapie et l'exercice peuvent améliorer votre état et soulager la douleur. Il existe plusieurs complications potentielles associées à cette intervention, dont il faut parler avec un médecin avant la chirurgie.

Nos partenaires