Retrouvez un sourire éclatant

12/12/07 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Avant, on allait chez le dentiste pour garder une dentition saine le plus longtemps possible. Désormais, on veut aussi avoir un joli sourire. Du blanchiment aux implants, il existe différentes techniques esthétiques qui permettent de retrouver un sourire éclatant.

Table des matières:

Notre sourire, c'est notre carte de visite et ce sont surtout nos dents qui en font toute la beauté. Tout le monde n'a cependant pas la chance d'avoir une dentition parfaite. Avant, on allait chez le dentiste quand on souffrait d'une carie ou d'une rage de dents. Actuellement, on veut avoir des dents saines mais aussi une belle dentition. Bonne nouvelle, nombre de techniques et de matériaux nouveaux peuvent contribuer à embellir notre sourire.

De nombreux adolescents portent ainsi des appareils dentaires destinés à redresser leurs dents. Et force est de constater que les orthodontistes réalisent de véritables miracles. Seulement voilà, des dents bien alignées ne suffisent pas pour afficher un sourire éclatant... Il faut également qu'elles soient bien blanches. Or, plusieurs facteurs peuvent affecter la blancheur des nos dents :

  • rares sont ceux qui se brossent correctement les dents. Or, une mauvaise hygiène bucco-dentaire est un facteur important de coloration dentaire
  • des facteurs externes comme le tabac ou le café, le thé, le vin rouge, le coca ou encore les myrtilles, les cerises, les betteraves rouges, les confiseries contenant des colorants, etc., peuvent exercer une influence sur la couleur des dents
  • une coloration grisâtre des dents peut être la conséquence de l'usage de tétracycline, un antibiotique qui était fréquemment utilisé pour combattre diverses infections
  • l'usage excessif de fluor pendant la formation des dents
  • la mort du nerf dentaire suite à une lésion ou à la dévitalisation d'une dent engendre également une coloration de la dent.

Un sourire hollywoodien ?

Très rares sont ceux qui ont des dents naturellement blanches. Ne croyez pas que les stars hollywoodiennes sont bénies des dieux : leur sourire éclatant est généralement l'oeuvre de leur dentiste. En effet, aux États-Unis, la quasi-totalité des dentistes proposent des traitements de blanchiment.

La couleur de nos dents est principalement déterminée par la dentine, dont la couleur relève d'une composante héréditaire. L'émail qui la recouvre est presque transparent. Avec l'âge, la dentine a tendance à jaunir. Les habitudes alimentaires et de boisson (ainsi que le tabac !) peuvent jouer un rôle dans l'apparition de traces sur l'émail.

Première arme pour combattre le jaunissement des dents : une hygiène bucco-dentaire impeccable, qui consiste en deux brossages quotidiens d'au moins deux minutes avec une brosse à dents de bonne qualité et un nettoyage en fin de journée à l'aide de fil dentaire.

En outre, il est nécessaire de renouveler sa brosse à dents tous les trois mois. Si en plus de cela, vous faites détartrer et polir vos dents une à deux fois par an par votre dentiste, vous êtes sur la bonne voie pour garder des dents saines et leur assurer une blancheur parfaite. L'utilisation de dentifrice " blanchissant " peut contribuer à garder plus longtemps des dents blanches mais ne parviendra jamais à blanchir des dents décolorées.

Retour à la table des matières

Le blanchiment chez le dentiste

Après avoir conquis les États-Unis, le blanchiment fait désormais fureur en Europe. Mais cette technique n'est pas vraiment nouvelle... En effet, les Romains l'appliquaient déjà ! Leur méthode était simple mais pas très ragoûtante : ils se brossaient tout simplement les dents avec de l'urine portugaise (réputée pour sa haute concentration en ammoniaque).

Si vous envisagez de vous faire blanchir les dents, mieux vaut consulter préalablement votre dentiste. Il est en effet le mieux placé pour juger de l'état de votre dentition et déterminer quelle est la méthode de traitement la plus sûre et la plus indiquée. Des caries non soignées, des dents abîmées, des gencives blessées ou enflammées peuvent, en effet, rendre le blanchiment douloureux.

Si vous optez pour le " in office bleaching ", vous aurez droit à un traitement accéléré administré dans le cabinet du dentiste. Ce dernier utilise un gel de blanchiment très concentré (à forte teneur en peroxyde d'hydrogène), appliqué à l'aide d'une gouttière en plastique faite sur mesure, qui protège les gencives. Le gel est activé grâce à un laser ou une lampe de haute énergie. Cette méthode est surtout indiquée en cas de décoloration profonde et tenace.

Un traitement de blanchiment dure une demi-heure à une heure et doit parfois être répété. Les décolorations extrinsèques (dues à des facteurs extérieurs) réagissent beaucoup plus facilement à un traitement que les décolorations intrinsèques (sous l'effet de la tétracycline, du fluor, etc.).

En cas de forte coloration, les meilleurs résultats sont obtenus par blanchiment au laser. Bien que le résultat d'un blanchiment ne soit jamais totalement prévisible, le dentiste peut toutefois fournir suffisamment d'informations pour éviter les faux espoirs.

Outre le fait que le résultat ne soit pas définitif, le blanchiment comporte également une grande restriction : il ne peut être effectué que sur des dents naturelles. Les bridges ou les couronnes n'y réagissent pas. Par conséquent, si vous devez faire placer une couronne ou un bridge, posez-vous la question de savoir si vous ne souhaitez pas avoir des dents un rien plus blanches. Dans ce cas, le dentiste pourra préalablement vous faire un blanchiment et adapter ensuite la couronne ou le bridge à la nouvelle teinte de vos dents.

Un blanchiment chez le dentiste coûte entre 150 ? et 1.000 ?, selon la technique utilisée, et n'est pas remboursé par la mutuelle. Le résultat obtenu dure de un à quatre ans, en fonction de l'hygiène bucco-dentaire, de la consommation de boissons ou d'aliments contenant des colorants ou encore du tabagisme. En revanche, il est faux de croire que des dents qui ont été blanchies se colorent plus rapidement.

Retour à la table des matières

Le blanchiment à domicile

Il est également possible d'effectuer un blanchiment des dents à domicile mais il est important de faire préalablement vérifier l'état de ses dents et de ses gencives par son dentiste. Les produits destinés à une utilisation à domicile sont moins concentrés que ceux utilisés par les dentistes.

Dans le large éventail de produits destinés à un usage à domicile, il y a la gouttière, faite sur mesure par votre dentiste, dans laquelle on met un gel de blanchiment adapté. L'utilisation d'un gel de blanchiment ou de bandelettes de blanchiment à appliquer sur les dents est une autre possibilité. Attention cependant, appliqué directement sur les dents à l'aide d'une spatule ou d'un coton-tige, le gel n'adhère pas bien et le résultat peut s'avérer irrégulier.

Il est important de lire attentivement la notice d'utilisation et d'appliquer à la lettre les consignes données. Au début du traitement, il est possible que le produit pique légèrement. Si vous constatez que vos dents ou vos gencives sont vraiment douloureuses, mieux vaut arrêter le traitement et consulter votre dentiste.

Bon à savoir : un blanchiment effectué à domicile devra être répété plus souvent qu'un traitement administré chez le dentiste.

Retour à la table des matières

Comment ça marche ?

iWhite, par exemple, qui est vendu en pharmacie, permet de réaliser une cure de blanchiment à domicile en toute sécurité. Le kit de blanchiment contient une gouttière électroluminescente et dix bandelettes de blanchiment emballées séparément. La gouttière émet une lumière bleue, semblable à celle qu'utilisent les dentistes en cabinet. Cette énergie lumineuse accélère l'action de blanchiment et écourte le temps de pause. De plus, elle assure un résultat en profondeur. Les bandes souples imprégnées d'actif blanchissant suivent la forme des dents et permettent ainsi un contact optimal du produit avec elles. Le traitement d'une arcade dentaire dure 20 minutes. La durée du traitement est de cinq jours. Coût : 49,95 ?.

Retour à la table des matières

Les facettes dentaires

La pose de facettes est une autre technique qui permet de changer la couleur d'une ou plusieurs dents (particulièrement efficace en cas de forte décoloration) mais également de corriger des dents de forme inégale, d'allonger des dents trop courtes, de masquer des dents légèrement de travers ou de combler de petits espaces entre les dents.

Une facette est une mince couche de composite ou de porcelaine que l'on pose sur la dent. Avantage : seule une micro abrasion de l'émail de la dent naturelle est réalisée et la perte du tissu dentaire original est beaucoup plus faible que lors du placement d'une couronne.

Pour que la facette en composite adhère bien, le dentiste abrase une fine couche d'émail de la dent en y appliquant un peu d'acide pour la rendre rugueuse. Il y pose ensuite une fine couche de composite de la couleur souhaitée. La facette est ensuite modelée et polie pour donner à la dent son apparence naturelle et le composite est durci à l'aide d'une lampe spéciale. Il faut en moyenne compter 250 euro pour une facette en composite.

Pour la réalisation de facettes en porcelaine, le dentiste fait une empreinte de la/des dent(s) concernée(s), après polissage de la surface de la /des dent(s) à traiter. Cette empreinte est envoyée dans un laboratoire dentaire où sont fabriquées les facettes.

Pour une bonne adhésion des facettes, le dentiste applique une solution légèrement acide sur les dents et y colle ensuite les facettes à l'aide d'une sorte de ciment colle. Les facettes en porcelaine sont généralement plus solides que les facettes en composite mais également plus chères. Le prix moyen s'élève à 550 euro par facette.

Glamsmile, développé par la société belge Remedent, constitue une révolution en matière de facettes. Il s'agit d'un revêtement ultra fin fait d'un produit hybride de composite et de porcelaine.

Après avoir pris l'empreinte de la dentition et avoir fait des photos du visage et des dents, les facettes ultra fines sont fabriquées sur mesure dans les laboratoires Glamsmile. Lors de la deuxième visite chez le dentiste, la dent est préparée pour le collage à l'aide d'une solution acide. Ensuite, de la colle est appliquée sur les dents et sur les facettes.

Grâce au concept unique et breveté de Glamsmile, toutes les facettes sont placées et adaptées en une fois sur l'arcade dentaire. Ensuite, la colle est durcie et le ciment superflu est éliminé. Le modelage et le polissage des facettes achèvent l'opération. Cette méthode constitue un gain de temps considérable. Le prix oscille entre 2.000 et 3.000 ? par arcade dentaire.

Retour à la table des matières

On veut des dents blanches !

High Tech Laser, une société spécialisée dans la technologie laser, a réalisé une enquête destinée à savoir si les Belges étaient satisfaits de leurs dents. Les personnes interrogées (511 Belges de plus de 15 ans) ont estimé qu'avoir des dents blanches (65 %) et bien implantées (47 %) était plus important qu'avoir des dents saines (31 %).

  • Un tiers des Belges redoute une visite chez le dentiste par crainte de la douleur (30 %), de l'anesthésie (14 %), de l'utilisation de la fraise (9 %) et d'une mauvaise expérience passée (7 %).
  • 90 % des personnes interrogées connaissent l'existence du blanchiment mais seulement 6 % d'entre elles ont déjà eu recours à cette technique. La plupart des personnes faisant partie de ce groupe (38 %) font blanchir leurs dents une fois par an et généralement chez le dentiste (70 %). 8 % effectuent un blanchiment à domicile sur prescription de leur dentiste, 13 % de leur propre initiative.
  • A la question de savoir " Quel(le) Belge a le plus beau sourire ?", c'est Kim Clijsters qui l'emporte.

Retour à la table des matières

Nos partenaires