Pour notre bien-être, hammam et sauna sont à apprécier sans modération

19/12/14 à 14:52 - Mise à jour à 14:52

Après les fêtes, pourquoi ne pas profiter des bienfaits du hammam ou du sauna pour éliminer les toxines accumulées au cours de ces jours gras ? Mais au fait, quelle est la différence entre le hammam et le sauna ?

Pour notre bien-être, hammam et sauna sont à apprécier sans modération

La distinction est d'abord géographique puisque le hammam est de tradition orientale, tandis que le sauna est d'origine finlandaise. Le premier, qui signifie 'source de chaleur' en arabe, est issu de la tradition des thermes romains. Cette technique a été importée dans les pays musulmans, notamment pour la purification et les ablutions préconisées par l'Islam avant chaque prière rituelle. Utilisé au départ pour des raisons d'hygiène corporelle, le hammam est un lieu qui favorise la détente et la relaxation. Il est aujourd'hui devenu un lieu de vie sociale où les hommes et les femmes se retrouvent ... chacun de leur côté ! Quant au sauna, il se pratique en plus petit comité dans une cabine en bois où sont installées quelques banquettes disposées en gradin.

Bains de chaleur

Le hammam et le sauna sont tous les deux des bains de chaleur qui font transpirer pour éliminer les toxines. Délassants et purifiants, ils aident à chasser le stress en relaxant les muscles et en favorisant le sommeil. Ici, la différence se situe au niveau de la nature de la chaleur.

Pour le hammam, la chaleur est humide et la température avoisine les 50°C. Elle est toutefois supportable car elle saturée d'humidité à 100%.

Dans un sauna, la température peut en revanche atteindre 90°C. A l'intérieur de la cabine, l'air est idéalement chauffé à l'aide d'un poêle. On y chauffe des pierres volcaniques qui gardent et diffusent la chaleur. Pour augmenter la température, il suffit de verser de l'eau sur les pierres : elle s'évapore instantanément, augmentant ainsi l'intensité de la chaleur.

La chaleur, qu'elle soit sèche ou humide, provoque une transpiration intense et donc une dilatation des pores de la peau, ce qui permet d'évacuer efficacement toutes les impuretés. Dans les deux cas, ces bains de chaleur s'accompagnent de bains de fraîcheur, douche ou bain d'eau froide. Cette étape est nécessaire pour créer une vasoconstriction après la vasodilatation due à la chaleur. C'est ce qui active la circulation sanguine et apporte une réelle détente.

Les bienfaits

L'espace du hammam est souvent constitué de plusieurs salles carrelées - trois en général - où les fines gouttes d'eau ruissellent du plafond et où il y fait de plus en plus chaud. La vapeur dégagée donne l'impression d'être dans un brouillard. La première salle fait office de vestiaire où il faut se déshabiller et au besoin, s'enrouler dans un drap de bain. Dans la deuxième pièce, laissez-vous envahir par la chaleur humide. Dégraissez votre corps à l'aide de savon noir avant de procéder au rinçage et de gagner la troisième pièce, la plus chaude, où vous resterez environ une demi-heure. Ensuite, place à un bain ou une douche d'eau fraîche. Vous pouvez répéter ce circuit deux à trois fois avant de vous laisser 'gommer' par une experte au gant de crin ! La transpiration, qui ne s'évapore pas, évacue les impuretés. L'humidité permet d'enlever les peaux mortes et votre peau est douce et souple. Le hammam évacue le stress, purifie l'organisme, tout en apaisant les problèmes respiratoires, notamment grâce aux vapeurs d'eucalyptus et de sauge. Il est conseillé de profiter d'une séance de hammam après avoir fourni un effort : elle permet ainsi de récupérer plus rapidement et d'éviter ou soulager les courbatures. Le hammam, tout comme le sauna, favorise également le sommeil.

A l'instar du hammam, le sauna a aussi une action bénéfique sur les douleurs musculaires et il élimine également stress et toxines. Il est recommandé pour relancer la vitalité et activer la circulation sanguine. Le sauna alterne bain de vapeur et douche froide. Pour profiter correctement du sauna, trois passages dans la cabine sont préconisés. Une sensation d'étouffement peut vous surprendre : allongez-vous sur la banquette du bas, où la chaleur est moins forte. Les pores de votre peau se débouchent et votre transpiration sera teintée de gris : les impuretés, les toxines, les sels usés et l'urée sont éliminés. Sortez après 7 à 10 minutes, prenez une douche froide puis reposez-vous pendant une dizaine de minutes. Ensuite recommencez en augmentant un peu la température : jetez de l'eau sur les pierres brûlantes. Après les trois séances, rincez-vous, sans savon, et séchez-vous. Etendez-vous encore un quart d'heure voire une demi-heure en vous désaltérant.

Si vous souffrez d'insuffisance cardiaque, d'infection aigue (grippe, bronchite) ou de tumeur maligne, évitez le sauna et le hammam. Dans le cas contraire, profitez sans modération des bienfaits de ces deux bains de chaleur, quel que soit votre âge.

Préjugés

Ni les séances de sauna, ni celles de hammam ne donnent lieu à une perte de poids. On y perd bien du poids de manière temporaire, en raison des pertes d'eau, mais ce poids est vite repris dans les heures qui suivent !

En tous cas, qu'on soit plutôt hammam ou plutôt sauna, le but est de consacrer un peu de son temps à son corps, pour se régénérer et se nettoyer en profondeur. Choisir entre l'un ou l'autre est donc une question de goût et de tolérance, mais c'est en tous cas un véritable coup d'éclat pour tout votre corps !

Pour notre bien-être, hammam et sauna sont à apprécier sans modération

Nos partenaires