Pour des fêtes sans stress, préparez à l'avance et congelez

17/12/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Alors que les repas de fêtes devraient être des rendez-vous conviviaux et paisibles, ils sont, pour la plupart d'entre nous, une grande source de stress. Alors, pour ne rater ni le repas, ni les conversations, préparez vos plats à l'avance et surgelez-les. Voici quelques astuces.

Pour des fêtes sans stress, préparez à l'avance et congelez

© Getty Images/iStockphoto

Dès le matin, on court, on nettoie, on découpe, on cuit, on réchauffe, on expérimente car on veut entendre les Oh ! et des Ah ! de ses convives, on s'assure que les verres sont frais et remplis, on enrage sur le conjoint qui n'a pas été à la hauteur de nos espérances et alors qu'il profite pleinement de la présence des enfants et des amis, on est en nage, la tête dans le four en train de bougonner que l'année prochaine, on ne vous y reprendra plus. Bref, on est ravie quand ça s'arrête et c'est bien dommage.

Alors, préparez vos repas de fête à l'avance et surgelez. Au diable les préjugés, les aliments surgelés ne sont pas forcément sans goût et ne se transforment pas en bouillie pourvu qu'on sache s'y prendre. Voici quelques trucs pour ne rater ni le repas, ni les conversations... Afin d'éviter les contaminations de goûts ou la déshydratation des aliments, ceux-ci doivent être emballés. Munissez-vous donc de boîtes hermétiques adaptées ou de sachets de congélation.

Ne les remplissez pas à ras bord (aux Ÿ c'est suffisant) car en gelant, les aliments augmentent de volume. Laissez refroidir les aliments avant de les congeler, de cette manière ils seront plus vite saisis par le froid (le congélateur doit atteindre la température de -18 ° min.) et conserveront leur apport nutritif et gustatif. Faites bien le vide avant de refermer les boîtes et sachets, vous éviterez la formation de petits cristaux sur vos aliments.

Pour dégeler vos aliments, faites-le en douceur, sortez vos aliments la veille au soir et laissez les décongeler au frigo. A l'exception des aliments enrobés de pâtes feuilletées, brisées ou de brick qui passeront sans attendre du congélateur au four. Les seuls aliments qui ne supportent pas la congélation sont les crudités (salades, concombres, radis, chicons ou chou), les pommes de terre déjà cuites changent de texture. Les laitages et les oeufs (mayonnaises, blancs d'oeufs, meringues, etc...) ne supportent pas non plus la congélation.

Les amuse-bouche : N'excluez pas forcément les pâtes brisées, les choux ou les feuilles de brick, mais ce type d'amuse-bouche doit être congelé d'abord à plat et à l'air libre sur une plaque métallique ou dans une assiette avant d'être transvasé dans une boîte. Pour les réchauffer, repassez-les au four sans les dégeler au préalable. Les ailes de poulet cuites à l'avance se congèlent très bien, il suffira de les sortir la veille et de les laisser décongeler lentement. Passez-les au four en dernière minute (voire au four à micro-ondes si le four est déjà occupé par d'autres apéritifs).

Pour les entrées, les soupes sont évidemment les plus faciles à préparer à l'avance. Mais les mousses de poisson (saumon, crabe,...) ou de légumes mises en verrines seront parfaites. Vous veillerez à toujours recouvrir vos verrines d'un film plastique.

Pour le plat de résistance, une astuce tout de même si vous faites de la viande en sauce. Congelez séparément la viande et la sauce au cas où la graisse de la viande ne supportait pas la congélation et deviendrait rance, tout votre plat ne serait pas gâché. Ne cuisez pas votre pièce de viande à point afin d'éviter qu'elle ne cuise davantage lorsque vous la réchaufferez au four. Il faut savoir que les épices perdent de leur saveur lors de la congélation, il vaut dès lors mieux les ajouter par après. Ne faites pas non plus trop réduire la sauce lors de la préparation, vous la parachèverez avant de servir et ajoutez la crème à ce moment.

Pour les desserts, les seuls interdits sont les crèmes fouettées, crèmes anglaises et crèmes au beurre. Pour le reste, les gâteaux, les coulis de fruits, les desserts glacés bien entendu et la traditionnelle bûche ne craignent pas le froid.

Nos partenaires