Plus d'un Belge sur 4 adhère au Dossier Pharmaceutique Partagé

27/06/16 à 14:14 - Mise à jour à 14:11

Plus d'un Belge sur 4 adhère désormais au Dossier Pharmaceutique Partagé (DPP), indique l'Association pharmaceutique belge. Ce service gratuit permet au pharmacien de partager avec l'ensemble de ses confrères belges les données de médication pertinentes issues du Dossier Pharmaceutique d'une personne.

Plus d'un Belge sur 4 adhère au Dossier Pharmaceutique Partagé

© istock

En cas de besoin, aux quatre coins du pays, les pharmaciens sont donc en mesure de donner des conseils avisés et personnalisés aux patients qui y ont souscrit. Chaque pharmacien à qui un patient s'adresse (lors d'une garde notamment) devrait pouvoir consulter son historique médicamenteux complet afin d'écarter tout risque d'incident qui pourrait être provoqué, par exemple, par une interaction entre deux médicaments.

Pour activer son DPP, un simple passage chez le pharmacien suffit, rappelle l'Association pharmaceutique belge. (Belga)

Nos partenaires