Pères âgés : quels risques pour les enfants ?

07/03/14 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Une récente étude suggère que les enfants nés d'un père âgé de 45 ans et plus présentent un risque accru de maladie mentale, de piètres résultats scolaires, de tendances suicidaires et d'addiction aux drogues.

Pères âgés : quels risques pour les enfants ?

© Getty Images/Wavebreak Media

Une étude suédo-américaine, parue dans le journal Jama Psychiatry, a analysé les données médicales de tous les enfants suédois nés entre 1973 et 2001. Ceux qui ont un père plus âgé que la moyenne présentent 25 fois plus de risque de développer un trouble bipolaire au cours de leur vie et 13 fois plus en ce qui concerne les troubles de déficit de l'attention (ou hyperactivité) par rapport aux enfants nés d'un père jeune. Le risque d'autisme est multiplié par 3,5. Ces enfants sont aussi plus susceptibles de souffrir de tendances suicidaires et d'une addiction aux drogues (x 2,5). A noter que les risques augmentent avec l'âge du père.

Mutations

Ce n'est pas la première fois qu'un tel est lien est mis en avant. En 2012, une étude islandaise signalait que les hommes plus âgés présentaient un plus grand nombre de mutations génétiques (ADN cellulaire), avec logiquement un risque accru de les transmettre à leur progéniture.

Les chercheurs de la dernière étude en date estiment que le sperme des pères plus âgés présente effectivement davantage d'anomalies du patrimoine ADN, avec pour conséquence un risque accru d'autisme et de schizophrénie chez leurs enfants.

Dans l'espoir de prévenir les effets de cet héritage indésirable, les chercheurs se sont attachés pour la première fois à faire des comparaisons au sein d'une même famille, par ex. entre des enfants et leurs cousins et cousines. On a tenu compte dans les résultats du niveau d'instruction des pères et de leur revenus.
Les experts saluent l'intérêt indéniable de cette vaste étude. L'âge auquel un homme devient père pour la première ne cesse d'augmenter. Et l'on voit de plus en plus d'hommes refaire leur vie et avoir des enfants sur le tard dans le cadre d'une famille recomposée. Un phénomène de société qui pourrait bien avoir des conséquences sur la santé future de leurs enfants.

Nos partenaires