Passer l'aspirateur, c'est bon pour la santé !

15/12/15 à 09:21 - Mise à jour à 09:21

Est-il vraiment nécessaire de pratiquer un sport intense et de faire durer l'effort le plus longtemps possible pour se sentir en forme et vivre plus longtemps ? Pas sûr ! Quinze petites minutes d'efforts 'légers' et quotidiens sont déjà suffisantes! Passer l'aspirateur en est un bon exemple !

Passer l'aspirateur, c'est bon pour la santé !

Selon des chercheurs américains et néerlandais, un quart d'heure d'efforts quotidiens réduisent les risques de décès prématuré. Les effets positifs sur la santé se ressentiraient même grâce à une courte promenade de huit minutes.

Pratiquer une activité physique régulièrement réduit les risques de maladies cardiaques, de dépression ou d'ostéoporose. Trente minutes d'efforts intenses et quotidiens ou septante-cinq minutes par semaine sont recommandés.

Toutefois, des scientifiques du Radboud University Medical Center (Pays-Bas) et de l'Hartford Hospital (Etats-Unis) ont voulu savoir si des efforts moindres avaient également un impact sur la santé et le cas échéant, quelle était la dose minimum à accomplir pour en ressentir les bienfaits ?

Ils ont analysé les données relatives à quelque deux millions de personnes vivant partout dans le monde. Il ressort de cette étude que même de tous petits efforts ont déjà un effet protecteur sur la santé. Selon l'étude américaine, les personnes qui marchent de manière soutenue ou qui courent huit minutes par jour ont moins de risques de décéder d'une maladie cardiaque. Evidemment, plus vous bougez, plus importants seront les effets positifs sur la santé, mais la durée à ne pas dépasser est de cent minutes. Vous pouvez évidemment faire durer l'effort encore plus longtemps, mais les bienfaits ne seront plus immédiats.

Trop, c'est trop ?

Qu'en est-il des personnes qui pratiquent une activité physique de façon intense ? Le jogging engendre-t-il davantage de risques de souffrir d'une maladie cardiaque ou de mourir prématurément, comme le suggèrent certaines études ? Les sportifs en bonne santé qui s'adonnent intensément à leur activité réduisent également les risques, mais il existe quand même des exceptions. En effet, les patients à la fois cardiaques et sportifs bénéficient moins des bienfaits du sport. Des études supplémentaires devront toutefois apporter davantage de précisions sur ce lien de cause à effet.

Nos partenaires