Nos ongles, reflets de notre santé

06/08/15 à 14:36 - Mise à jour à 14:36

Un ongle en bonne santé est rosé et brillant. Si ce n'est pas le cas, il est temps d'accorder davantage d'attention à ce petit bout de kératine ! Car l'état de vos ongles peut cacher une maladie ou une carence.

Nos ongles, reflets de notre santé

Taches blanches

Oubliez la croyance populaire qui affirme que les ongles tachetés de blanc sont synonymes de carence en calcium. Ces petites imperfections ne traduisent d'ailleurs un manque d'aucune sorte. Chez les enfants, elles s'expliquent par un trouble de la maturation transitoire de l'ongle. Chez l'adulte, ces taches peuvent survenir après un choc. Elles représentent les séquelles de ce traumatisme sous forme de petites bulles d'air. Pas de panique donc, elles disparaîtront plus vite qu'elles ne sont apparues. Sachez aussi que l'âge est un facteur qui influence l'aspect de l'ongle. Ainsi, ils deviennent plus opaques en vieillissant, donnant l'impression qu'ils sont plus pâles.

Ongle bleu-violacé

Si le lit de l'ongle (épiderme situé sous l'ongle) prend cette couleur, il peut s'agir d'un trouble de la circulation sanguine. Dans ce cas, la coloration atteint aussi la pulpe du doigt.

Ongle brunâtre, noir, gris noir

Si cette coloration fait suite à un coup, elle traduit très certainement la présence d'un hématome. Une poche de sang se forme sous l'ongle et ne parvient à s'évacuer. Une solution possible et indolore est de percer l'ongle pour laisser le sang s'écouler. C'est nécessaire pour éviter que l'ongle ne se décolle. Si une tache noirâtre apparaît progressivement et forme une sorte de bande ou de halo sous l'ongle, vous êtes peut-être atteint d'un mélanome.

Ongle jaunâtre

La nicotine et le vernis ne sont pas les seuls responsables du jaunissement des ongles. Lorsque tous les ongles sont concernés, cette couleur peut cacher un lympho-oedème, la combinaison entre le gonflement des membres inférieurs et une pathologie ORL ou pulmonaire. Dans ce cas, la croissance des ongles est aussi ralentie. Si l'ongle se teinte plutôt d'une couleur blanc-jaune, c'est signe de mycose. Ne tardez pas à consulter car une mycose est très contagieuse et particulièrement longue à soigner.Un prélèvement de l'ongle permettra de déterminer l'origine du champignon incriminé et de mettre au point le traitement adéquat.

Ongle cassant, dédoublé

Si vos ongles cassent au moindre choc, c'est qu'ils ont certainement été en contact (trop) fréquent avec l'eau. Cet excès de liquide fait gonfler et dégonfler l'ongle et le rend par conséquent friable. Cette fragilité peut également traduire une intolérance à certains produits d'entretien, comme l'eau de Javel ou d'autres détergents et solvants. Il peut aussi s'agir d'une carence en fer, en zinc, en vitamine B, en magnésium ou en calcium. Pour y remédier, essayez l'huile d'olive : une fois par semaine, trempez vos ongles dans cette huile naturelle.

Ongle strié

Le vieillissement accélère la formation de stries sur les ongles. Toutefois, si vos ongles se déforment avec l'apparition de stries transversales ou de petites crevasses, il peut s'agir d'une inflammation de la racine de l'ongle. Si la strie se présente dans le sens de la longueur, elle peut indiquer un excès d'acidité dans le corps, représentant ainsi un terrain favorable aux maladies. Ces stries peuvent aussi être le signal d'une carence en calcium ou en zinc. N'oubliez pas que même si un ongle pousse en moyenne de 3,5 mm par mois, il faut compter six à huit mois pour qu'il repousse complètement.

Ongle bombé

Un ongle bombé exagérément traduit un hippocratisme digital qui marque une affection pulmonaire avec trouble de l'oxygénation.

Ongle mou

Les ongles mous s'expliquent par une carence en soufre, en vitamines B, A et E. Dans ce cas, faites une petite cure de choux, de navets, d'oignons, de fruits de mer et mangez des graines ! Les jaunes d'oeuf et les céréales renforceront aussi la solidité de vos ongles.

Ongle qui ondule

Dans ce cas, c'est la matrice de l'ongle qui souffre car elle est peut-être atteinte d'une mycose. L'eczéma et le psoriasis expliquent également cette déformation.

Nos partenaires