Moustiques, punaises de lit... ne laissez pas les petites bêtes gâcher votre voyage !

06/06/18 à 09:18 - Mise à jour à 09:17

Source: Plusmagazine

Les moustiques, les punaises de lit ou encore les puces peuvent perturber vos vacances, de jour comme de nuit. Ou ils nous offrent un petit "cadeau" non désiré pour rentrer à la maison. Comment reconnaitre, éviter et se débarrasser de ces invités indésirables ? Nous avons posé quelques questions à l'entomologiste Wim Van Bortel de l'Institut de médecine tropicale (ITM) d'Anvers.

Les moustiques tigres aux aguets

Moustiques, punaises de lit... ne laissez pas les petites bêtes gâcher votre voyage !

© Thinkstock

Les bestioles les plus redoutées des jours d'été sont les moustiques. Les moustiques "communs" sont presque partout, à l'exception peut-être du littoral. Si vous partez en vacances au bord de la Méditerrannée, la chance de vous retrouver face à un moustique tigre est réelle. Un insecte qui a fait son chemin ces dernières années. Ils sont plus petits, et rayés noir et blanc. "Dans des pays comme l'Espagne, l'Italie, la France... cette espèce s'est établie de façon permanente et il existe des régions où les nuisances dues aux moustiques sont nombreuses." Ces moustiques provoquent beaucoup de dégâts car ils sont considérés comme des vecteurs de maladies infectieuses nocives, telles que le virus chikungunya (une maladie infectieuse qui provoque de la fièvre et des douleurs articulaires), la dengue et le virus zika. "En Italie, il y a déjà eu une telle épidémie de chikungunya due à ces moustiques tigres", explique Wim Van Bortel qui, dans notre pays, coordonne le projet de surveillance des moustiques tigres.

Mais à quel point sont-ils dangereux ? "Il doit y avoir un certain nombre de conditions pour une telle transmission. Après tout, la plupart des moustiques tigres ne sont pas infectés par un tel pathogène. Afin de pouvoir transmettre un germe, le moustique tigre doit d'abord sucer le sang d'une personne infectée, généralement un voyageur revenu d'un endroit tropical. Ce virus est stocké par le moustique dans ses glandes salivaires. Ensuite, lorsque le moustique pique quelqu'un d'autre, le virus peut être transmis. Cela ne se produit pas à grande échelle. Cela nécessite de nombreux moustiques infectés. Le plus gros problème avec les moustiques tigres aujourd'hui, c'est le désagrément qu'ils causent. Contrairement aux moustiques qu'on retrouve chez nous, les moustiques tigres sont toute la journée aux aguets, à la recherche d'un repas sanguin. En Europe, nous n'avons pas l'habitude de nous protéger pendant la journée contre les moustiques qui attaquent lorsque nous sommes tranquillement assis en terrasse."

Se protéger est cependant indispensable dans les stations de vacances où séjournent ces moustiques tigres. Chez la plupart des gens, leurs piqûres provoquent davantage de démangeaisons, de douleur et/ou de gonflement que les moustiques classiques. "Les moustiques pulvérisent d'abord de la salive dans notre peau avant de sucer le sang, et c'est cela qui provoque la réaction. La salive des moustiques tigres est composée différemment, ce qui explique les réactions parfois plus sévères."

Comment protéger votre corps

Les remèdes actifs contre les moustiques tigres - et qui fonctionnent également pour les moustiques ordinaires - sont le DEET, la picaridine, IR 3535 ou le PMD. Il est important de savoir qu'ils fonctionnent au contact. Ils protègent uniquement la peau qui a été frottée avec le produit. Le moustique tigre peut donc atteindre les zones que vous avez laissées sans protection. Mieux vaut les combiner avec une protection physique, comme un pantalon ou des manches longues, ce qui crée une barrière supplémentaire. Les produits ordinaires à base de citronnelle ne sont pas suffisamment efficaces, même contre les moustiques "communs".

Dormir dans une pièce climatisée pendant la nuit peut aider, car les moustiques privilégient les endroits plus chauds. Ou utiliser un moustiquaire.

Assurez-vous également que vous supprimez les sites de reproduction potentiels pour les moustiques autour de votre maison. Un petit bol d'eau pour une plante en pot suffit pour qu'un moustique se reproduise.

Pourquoi tout le monde n'est pas une cible pour les moustiques ?

Wim Van Bortel: "Tout d'abord, les moustiques sont dépendants du dioxyde de carbone que nous exhalons. En outre, certaines bactéries sur la peau créent certaines substances qui les attirent. Votre régime alimentaire n'est pas mêlé à cela. Ce n'est pas comme si on pouvait se transformer en met insipide en évitant certaines aliments. De plus, certains réagissent plus fort que d'autres aux piqûres, ce qui donne l'impression que le premier est davantage piqué. Mais certaines personnes sentent à peine lorsqu'elles ont une piqûre de moustique."

Les punaises de lit: des chambres d'hôtels aux trains-couchettes

Moustiques, punaises de lit... ne laissez pas les petites bêtes gâcher votre voyage !

© Wikipedia / Piotr Naskrecki

Ces bestioles, comme leur nom l'indique, sont surtout présentes dans le linge de lit et, de préférence, sous et dans le matelas, ainsi que dans les petits trous autour du lit. Elles n'apparaissent pas uniquement dans des logements sommaires, comme les auberges, mais également dans des trains-couchettes et même des hôtels étoilés. Elles sont visibles à l'oeil nu, bien que cela se produise rarement car elles squattent souvent les endroits sombres dès qu'elles remarquent de la lumière. "Votre lit semble propre, mais une fois que vous vous glissez dans vos draps et fermez les yeux, les punaises de lit rampent hors du matelas et autres trous et viennent près de votre corps. Généralement, il y a en a beaucoup. Contrairement aux moustiques, où seules les femelles piquent, toutes les punaises de lit sucent le sang, quel que soit leur sexe." Cela engendre une nuit de sommeil perturbée et beaucoup de démangeaisons.

Il y a quelques années, il y avait des messages réguliers concernant une recrudescence des punaises de lit, qui infectent de plus en plus les hôtels. Mais quel est le risque de tomber sur ces bestioles ? Wim Van Bortel: "C'est très difficile à estimer. Les probabilités sont un peu plus élevées dans le sud de l'Europe et dans les hébergements comme les auberges, mais en fait elles peuvent être présentes pratiquement partout. Le gros problème, c'est que les punaises du lit sont particulièrement difficile à éradiquer. Si vous avez été en contact ou si vous le craignez, ne ramenez pas vos bagages à l'intérieur de votre maison. Les punaises de lit ont tendance à voyager dans les valises. Défaites-les dehors et inspectez soigneusement vos affaires."

Comment les éloigner

Les répulsifs pour insectes n'ont que peu d'impact sur les punaises de lit, car elles ne chassent pas les bêtes déjà présentes sur votre lit. "La seule solution est le déplacement. Lorsque vous séjournez à l'hôtel, demandez une autre chambre. Les piqûres de punaises de lit ne sont cependant pas encore considérées comme dangereuses ni comme vecteur de maladies. Elles provoquent de petites piqûres qui démangent et certains peuvent y être allergiques. Les punaises de lit ne se déplacent pas d'elles-mêmes mais ont besoin d'un moyen de transport, comme les bagages, pour aller d'un endroit à l'autre. Entretemps, elles peuvent survivre pendant un certain temps sans nourriture, en attendant qu'un nouveau 'repas' arrive."

Les puces

Contrairements aux punaises de lit, les puces sont également actives durant la journée. Pendant les vacances, vous pouvez entrer en contact avec les puces via les chiens et chats que vous avez croisé, approché. Si vous voyagez avec un animal de compagnie, assurez-vous qu'il est traité contre les puces à temps, car il risque également d'être contaminé s'il entre en contact avec des quadrupèdes locaux.

"Il est également possible que des puces apparaissent dans votre maison de location ou votre lit d'hôtel, par exemple lorsque l'occupant précédant ou son animal de compagnie était porteur." Les puces sont des ectoparasites qui ont besoin du sang d'un hôte pour se reproduire. Lorsqu'ils ont été sucer du sang, ils pondent des oeufs qui éclosent après une dizaine de jours et deviennent des larves. Après quelques jours, ils entrent dans la phase de cocon. Durant cette phase, les larves de puces peuvent survivre très longtemps sans nourriture et ne devenir actives que lorsqu'il y a du mouvement dans la pièce, et donc de quoi se nourrir. Ce cycle se produit plus rapidement à des températures plus élevées, ce qui explique pourquoi on s'en plaint davantage pendant les mois d'été.

Comment en venir à bout

"Les répulsifs pour insectes comme le DEET vous donneront une nuit de répit nécessaire, mais c'est une approche temporaire. Il faut faire davantage pour faire disparaitre ces bêtes de vos chambres et de vos maisons. En raison de la durée plus ou moins longue de l'état larvaire de la puce, ce n'est pas une tâche simple et elle doit être abordée soigneusement." Lors de vos vacances, changez de chambre. Si vous découvrez en rentrant que les puces ont voyagé avec vous et apparaissent dans votre maison, nettoyez soigneusement toutes les zones, aspirez et traitez éventuellement avec un insecticide, y compris les revêtements de sol, sièges, etc.

Traduction et adaptation: Olivia Lepropre

Nos partenaires