Mesurez votre tour de taille

24/01/08 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Vous pensiez qu'être mince suffisait à éloigner diabète et maladies cardiovasculaires ? Mais la minceur n'est pas toujours un gage de bonne santé !

Table des matières:

Vous ne vous sentez pas concerné par les problèmes de surpoids ? Alors lisez bien ce qui suit : ce qui compte, ce n'est pas tant la quantité de graisse que sa localisation... Autrement dit, si votre balance affiche un poids tout à fait acceptable, vous n'êtes pas nécessairement à l'abri du diabète ou des maladies cardiovasculaires.

Selon les chercheurs, la graisse localisée autour d'organes vitaux comme les intestins, le foie, la rate, etc., appelée graisse viscérale, s'avère plus dangereuse pour la santé que la graisse apparente. Cette graisse cachée, qui peut être présente chez des personnes de corpulence normale, constitue bel et bien un facteur de risque pour le diabète et les maladies cardiovasculaires.

L'utilité du périmètre abdominal

Faut-il remettre en cause l'utilité de l'Indice de masse corporelle (IMC), qui se calcule à partir du poids et de la taille, sans tenir compte de la répartition du poids ?

" Cette notion n'est pas remise en cause, précise le Professeur Jean-Paul Thissen, endocrinologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc, car il est quasi toujours vrai que plus le poids est élevé, plus on a de graisse viscérale. Par contre, il faut comprendre qu'avec un IMC normal ou légèrement élevé (entre 25 et 30), vous pouvez avoir peu.... ou beaucoup de graisse viscérale. L'IMC seul est donc insuffisant. D'où l'utilité de la mesure du périmètre abdominal. "

Cette mesure permet en effet d'évaluer la graisse présente au niveau des organes de l'abdomen. Trop de centimètres autour du ventre ? Attention, danger! " Même des personnes ayant un IMC normal, c'est-à-dire entre 20 et 25, peuvent avoir un périmètre abdominal élevé, " souligne le Pr Thissen.

Comment prendre cette mesure soi-même ? Rien de plus simple, avec un mètre-ruban : debout, le ventre relâché, prenez la mesure de votre périmètre au niveau de l'ombilic. Cette mesure ne devrait pas mesurer plus de 80 cm pour les femmes, et 94 cm pour les hommes.

Retour à la table des matières

Bouger pour perdre la graisse viscérale

La bonne nouvelle, c'est que perdre du poids contribue plutôt facilement à faire diminuer la quantité de graisse viscérale. Adopter une alimentation saine, bien sûr, mais surtout augmenter l'activité physique sont les deux mesures à suivre. " A poids identique, une personne ayant une activité physique régulière aura probablement moins de graisse viscérale qu'une personne plus sédentaire ", insiste le Pr Thissen.

Les scanners réalisés par les chercheurs britanniques pour localiser la graisse dans le corps ont effectivement montré que les personnes qui se passent d'exercice physique présentaient le plus de graisse interne, même en étant mince. Message reçu ? A vos bicyclettes !

Retour à la table des matières

Nos partenaires