Mesurez votre tension artérielle correctement

16/05/14 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

À l'occasion de la Journée Mondiale de l'Hypertension de ce samedi 17 mai, le Comité Belge de lutte contre l'Hypertension Artérielle et la Ligue Cardiologique Belge souhaitent attirer l'attention sur l'importance de la mesure de la tension artérielle à domicile par le patient - ou automesure tensionnelle -, devenue aujourd'hui un complément essentiel pour le diagnostic et le suivi de l'hypertension artérielle chez de nombreux patients.

Une enquête réalisée chez des médecins généralistes belges a montré que 33% des hypertensions sont diagnostiquées par l'utilisation conjointe de la tension artérielle au cabinet de consultation et de l'automesure tensionnelle à domicile. La mesure de la tension artérielle à domicile - ou automesure tensionnelle - signifie que le patient mesure sa tension artérielle en dehors d'un cabinet médical sur une période de plusieurs jours.
Ceci permet de comparer les valeurs mesurées à domicile avec celles mesurées dans un cabinet médical, et donc de détecter l'hypertension "blouse blanche", définie comme une tension artérielle élevée au cabinet du médecin alors qu'elle est normale à domicile.
Les valeurs tensionnelles mesurées à domicile dans de bonnes conditions sont plus représentatives et prédisent mieux la présence de lésions des organes-­?cibles ainsi que le risque d'accidents cardiovasculaires.
On sait par ailleurs que près de 50% des patients hypertendus mesurent eux-­?mêmes leur tension artérielle.
L'automesure tensionnelle à domicile requiert néanmoins un encadrement par un médecin et une utilisation correcte. Or, une grande partie des tensiomètres (appareils d'automesure) disponibles ne sont pas cliniquement validés et de nombreux patients les utilisent sans supervision médicale.
C'est pourquoi, le Comité Belge de lutte contre l'Hypertension Artérielle et la Ligue Cardiologique Belge souhaitent rappeler les indications et contre-­indications pour une utilisation correcte de l'automesure tensionnelle.

Les points importants

  1. Il faut veiller à ce que la mesure de la tension artérielle à domicile ne conduise pas à un comportement obsessionnel avec des automesures très, voire trop fréquentes, à une automédication ou à une adaptation du traitement par le patient lui-­?même sur base des valeurs obtenues.
  2. Pour obtenir des valeurs de tension artérielle fiables, l'utilisation d'un dispositif de mesure validé est recommandée. Les listes des appareils validés sont disponibles en ligne, notamment sur www.dableducational.org, www.bhsoc.org (en anglais) et www.automesure.com (en français).
  3. Il est important de noter que les tensiomètres automatiques oscillométriques sont moins fiables en cas de troubles du rythme cardiaque tels qu'une fibrillation auriculaire et dès lors ne sont pas recommandés dans ce contexte.
  4. Les tensiomètres à brassard huméral (à placer au niveau du bras) sont préférables car ils sont plus fiables.
  5. Une taille appropriée du brassard ou un brassard ajustable sont d'une importance cruciale pour l'obtention de mesures fiables. Ces appareils sont d'une utilisation facile.
  6. Prenez les mesures assis, de préférence avec le dos soutenu, dans une position totalement détendue, après quelques minutes de repos. Le bras repose sur une table et le brassard se trouve au niveau du coeur. Pendant les mesures, il ne faut ni bouger ni parler. Il faut toujours effectuer au moins deux mesures consécutive.
  7. Les mesures se font de préférence le matin et le soir.
  8. Les valeurs normales de de tension artérielle à domicile sont ? 130-­?135/85 mmH.

Nos partenaires