Méfiez-vous de la berce du Caucase!

24/06/15 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Randonneurs et marcheurs, prenez garde à la berce du Caucase! La sève de cette plante, qui fleurit de juillet à septembre, peut causer de graves brûlures en combinaison avec les rayons UV!

La berce du Caucase est une espèce d'origine ornementale qui a été plantée pour ses vertus esthétiques et mellifères. Elle se disperse dans l'environnement et envahit les bords de route, les berges de rivière, les lisières forestières ainsi que les prairies. En Belgique, les principales variétés sont l'Heracleum mantegazzianum et la grande berce, aussi appelée Heracleum sphondylium. La berce de Mantegazzi est originaire des montagnes du Caucase et peut atteindre 5 mètres de haut. De juillet à septembre, elle présente une inflorescence en ombelle d'environ cinquante centimètres de diamètre. Ses feuilles peuvent quant à elle atteindre 3 mètres, et sa tige, teintée de pourpre, un diamètre de 10 centimètres. Sa voisine la grande berce n'est pas tachée de rouge et mesure à peine deux mètres. La plante fut introduite dans les jardins britanniques comme plante ornementale en 1817, avant de se répandre à l'état sauvage dans une grande partie de l'Europe, le long des autoroutes et des voies ferrées, dans les bois et jardins en friche.

Une plante très toxique

La peau ne doit pas entrer en contact avec la berce du Caucase. Sa sève contient des furocoumarines qui sont activées par la lumière solaire et rendent la peau très sensible. Ces substances photo-sensibilisantes provoquent des lésions de la peau sous forme de brûlures qui se développent en quelques jours. Après 24 heures, la peau devient rouge et gonflée et de grandes cloques apparaissent après un ou deux jours. Après la guérison,des taches brunes peuvent persister plusieurs mois. En cas de contact avec les yeux, la sève peut provoquer une cécité permanente. Sa sève est également très toxique. On a recensé plusieurs décès dus à l'ingestion de très petites quantités de furocoumarines.

Comment l'éviter ?

- Ne touchez pas la plante et avertissez les enfants de ses dangers. Ne les laissez pas fabriquer des sifflets ou des sarbacanes avec sa tige creuse.

- Si la plante pousse à proximité de plaines de jeux ou de sentiers de randonnée, vous pouvez vous adresser au service Environnement de votre commune pour la faire enlever.

- Lorsque vous jardinez (élagage ou tonte), prenez garde à la berce en couvrant bien vos bras, jambes et cou. Mais sachez que la sève est capable de pénétrer la peau, même à travers les vêtements.

- Portez des lunettes de protection lorsque vous tondez là où se trouvent des berces.

Que faire en cas de contact?

- Rincez abondamment et immédiatement la peau à l'eau froide, en utilisant si possible du savon.

- Pendant au moins une semaine, évitez de vous exposer au soleil. Badigeonnez votre peau avec une protection solaire d'indice maximal.

- Tant que les cloques ne sont pas apparues, vous pouvez appliquer une crème à base de stéroïdes, uniquement disponible sur prescription.

- Dès que les cloques apparaissent, traitez-les comme une brûlure avec un bandage et une pommade adaptée.

Nos partenaires