Manger régulièrement des noix pour réduire l'inflammation

29/08/16 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Selon une récente étude américaine, manger une poignée de noix cinq fois par semaine contribuerait à réduire l'inflammation et à lutter contre les maladies cardiaques, le diabète et d'autres maladies chroniques.

Manger régulièrement des noix pour réduire l'inflammation

© Getty Images/iStockphoto

L'amortissement de l'inflammation pourrait bien être le "secret santé" des noix, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue American Journal of Clinical Nutrition.

Des recherches antérieures avaient déjà lié la consommation de noix avec des taux faibles de maladies cardiaques et de diabète, mais sans en connaître la raison exacte. Les noix contribuent à diminuer l'inflammation car elles contiennent des fibres, du magnésium, des antioxydants et d'autres ingrédients qui boostent la santé, écrivent les scientifiques.

Pour explorer le lien entre les noix et l'inflammation, les chercheurs ont analysé et comparé les données de deux études à long terme, menée par des instituts professionnalisés dans la santé. Résultat : ceux qui mangeaient des noix au moins cinq fois par semaine avaient un taux de C-réactive de 20% inférieur aux autres. La protéine C-réactive joue un rôle important dans les réactions inflammatoires et sert de marqueurs biologiques à celles-ci. Ils avaient également 16% moins d'interleukine-6, un autre marqueur inflammatoire. En revanche, manger des noix ne semble pas avoir d'influence sur le troisième biomarqueur inflammatoire étudié (TNFR2).

Pour l'étude, "une portion de noix" a été définie comme une poignée de noix ou de cacahuètes.

Lutter contre l'inflammation est important car elle est à la base de la plupart des troubles liés à l'âge, explique le Dr Emilio Ros de l'Hospital Clinic Barcelona. Elle peut réduire le flux sanguin qui se dirige vers le coeur et le cerveau et causer des crises cardiaques ou des AVC. L'inflammation peut aussi être liée à la démence, aux maladies rénales ou encore aux problèmes intestinaux.

Source : MediQuality

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos