Lire souvent pour vivre plus longtemps

16/08/16 à 13:29 - Mise à jour à 18/08/16 à 13:13

Existe-t-il une corrélation entre temps de lecture et longévité? Selon une étude américaine, les deux seraient intimement liés.

Lire souvent pour vivre plus longtemps

© Getty Images/iStockphoto

Poches, éditions rares, romans, polars, essais, romances ou science-fiction... Qu'importent le format et le genre, pourvu que vous lisiez! En plus d'être bons pour le moral, d'avoir un effet bénéfique sur le cerveau et de stimuler la mémoire, les livres participeraient aussi à l'allongement de l'espérance de vie. C'est en tout cas la conclusion d'une insolite étude américaine de l'université de Yale, publiée dans la revue Social Science and Medicine.

Menée par questionnaire auprès d'un échantillon représentatif de 3 635 individus de 50 ans et plus, les chercheurs ont décortiqué leurs habitudes de lecture pour établir une corrélation entre temps passé le nez dans un livre et longévité.

Les individus ont été répartis en trois groupes: ceux qui ne lisent pas de livres, ceux qui lisent jusqu'à 3h30 par semaine et ceux qui lisent plus de 3h30 par semaine. L'analyse des réponses indique que les plus de 50 ans qui lisent plus de 3h30 par semaine voient leur risque de décès dans les douze années à venir réduit de 23% alors que ce pourcentage tombe à 17% pour les moindres lecteurs. Autre enseignement de l'étude, moins surprenant: ce sont les femmes, diplômées et à hauts revenus qui tirent leur épingle du jeu.

Auteur: Isabelle Duranton (nt-f.com)

Nos partenaires