Lèvres gercées, crevasses, engelures: protégez votre peau contre les agressions de l'hiver

02/01/17 à 09:43 - Mise à jour à 09:43

En hiver, notre peau réclame une protection et des soins particuliers. Dartres, lèvres gercées, mains crevassées sont autant de petits maux qu'il est possible d'éviter par des gestes quotidiens.

Lèvres gercées, crevasses, engelures: protégez votre peau contre les agressions de l'hiver

© Getty Images/iStockphoto

On aurait tendance à utiliser, été comme hiver, les mêmes crèmes et produits hydratants pour le visage et le corps. Or, en raison de sa structure, notre peau a besoin, en été, d'un soin hydratant qui la laisse respirer, alors qu'en hiver elle réclame une crème protectrice plus grasse. La peau représente en effet une barrière essentielle entre notre organisme et les agressions extérieures que sont la lumière solaire, les substances nocives, les bactéries, les moisissures ...

Des soins bien particuliers

La peau doit régulièrement être nettoyée afin d'éliminer la saleté, les cellules mortes, les bactéries et les résidus de produits cosmétiques. Sur ce plan-là, l'eau ne suffit pas car elle n'évacue pas les particules de graisse. Elle élimine en outre les particules hydrophiles de la peau, qu'elle assèche, ce qui n'est pas le but recherché. Notre corps a donc besoin d'un agent nettoyant supplémentaire, qui ne perturbe pas trop l'écran protecteur du film hydrolipidique ni le manteau acide.

Notre peau doit en plus être hydratée en suffisance. Pour ce faire, il faut boire de l'eau (1,5 à 2 litres par jour) et utiliser régulièrement un produit hydratant. Avec l'âge une hydratation adéquate devient encore plus importante. Pour le corps, l'usage quotidien d'un lait corporel après la douche ou le bain est indiqué mais le visage et le cou réclament des soins particuliers. Ils doivent être nourris d'une crème de jour (huile dans eau) pendant la journée et d'une crème de nuit (eau dans huile) pendant la nuit. Les crèmes de nuit sont plus grasses, plus nourrissantes et hydratent plus durablement que les crèmes de jour.

Sec et froid, c'est la "cata"

Si les soins de la peau doivent être adaptés à l'âge, ils doivent également l'être aux saisons. En hiver surtout, notre peau réclame une attention toute particulière. Notre peau réagit de différentes manières lorsque les températures extérieures dégringolent.

  • La peau contribue à la régulation de notre température corporelle. Pour maintenir celle-ci à niveau, les vaisseaux sanguins vont se contracter et donc libérer moins de chaleur. La peau se voit dès lors privée d'une partie de ses nutriments. Un autre mécanisme de défense se met en branle quand la température baisse trop fortement. Les vaisseaux sanguins vont au contraire se dilater, entraînant le rougissement et le réchauffement de la peau.
  • Sous l'influence de la baisse de la température, les glandes sébacées réduisent fortement leur production de sébum. Le film lipidique qui protège la peau s'amincit et se fragilise.
  • Le froid piquant a également pour effet d'assécher sensiblement l'air extérieur, entraînant une forte perte en eau au niveau de la peau. Le grand vent accroît le phénomène d'évaporation cutanée du fait du renouvellement constant de l'air en contact avec la peau. Mais la sécheresse est également favorisée à l'intérieur par le chauffage de nos maisons bien isolées. Si la peau s'assèche, elle remplit moins efficacement sa fonction d'écran : elle va enregistrer plus facilement encore des pertes hydriques et laisser pénétrer dans l'organisme des éléments externes qui y provoqueront des altérations. Souvent, la peau tiraille, rougit et démange. Gratter une peau qui est déjà fragilisée provoque des plaies qui guérissent difficilement. Parfois, l'assèchement provoque l'apparition de véritables plaques d'eczéma, ce qui aggrave encore les démangeaisons.

Quelques conseils

  • La peau s'épaissit sous l'influence du soleil estival. En hiver, ces cellules cutanées surnuméraires sont éliminées par desquamation. Utiliser un peeling avant l'hiver permet à celle-ci de mieux absorber les crèmes de soins dont elle a grand besoin pour affronter le froid.
  • Le stress, le manque de sommeil et une mauvaise alimentation (carence en vitamines A et B) peuvent avoir une grande incidence sur l'hydratation de la peau. Soyez donc attentif à ces trois points.
  • La peau a besoin d'acides gras essentiels. Une carence en acides gras Oméga-3 dans l'alimentation se traduit par une peau rêche et sèche. Prévoyez donc une nourriture suffisamment riche en acides gras Oméga-3.
  • Les lipides cutanés présents dans la couche cornée se dissolvent facilement. Se laver la peau au savon suffit pour éliminer le film lipidique protecteur. Il faut environ un jour pour que notre peau renouvelle le film lipidique ainsi détruit. N'utilisez pas d'eau trop chaude et choisissez un pain de toilette sans savon, un savon surgras (enrichi à la lanoline, au beurre de cacao...) ou un savon ayant le même degré d'acidité que la peau (pH = 5,7). L'huile de douche ou de bain est préférable au bain moussant.
  • Prenez une douche plutôt qu'un bain, au maximum une fois par jour et de courte durée. Aussi paradoxal que cela paraisse, la peau s'assèche au contact de l'eau.
  • Directement après la douche, enduisez-vous tout le corps d'une crème hydratante de protection. Notre peau possède naturellement des substances hydrophiles indispensables qui contiennent notamment des acides aminés, des acides gras, de l'urée, de l'acide lactique, des sels minéraux, de la glycérine et des saccharides. Ces substances figurent souvent dans la composition des crèmes en raison de leur action hydratante. L'urée facilite en outre la chute des vieilles squames et apaise les démangeaisons. Les crèmes contiennent souvent aussi des céramides et des huiles naturelles comme l'huile de jujube, l'huile de germes de blé, l'huile d'avocat...
  • La mousse à raser contient très souvent de l'alcool, lequel assèche la peau. On peut se raser en utilisant du lait corporel ou un après-shampoing.
  • N'augmentez pas trop la température dans votre intérieur, placez un humidificateur d'air, accrochez des récipients d'eau aux radiateurs ou éventuellement placez un essuie-mains mouillé dessus. L'air à l'intérieur de votre maison sera ainsi assez humide.
  • Veillez à ce que le chauffage de la voiture ne soit pas directement orienté sur vous. Donc, au lieu d'envoyer l'air chaud sur les pieds et les tibias, sur les mains ou le visage, dirigez-le plutôt sur le pare-brise.
  • Protégez au maximum votre peau lorsque vous sortez : bonnet, écharpe, gants...

La couperose

Après une bonne promenade dans les frimas de l'hiver, nous avons les joues bien rouges. Pas de problème, du moins si on ne souffre pas de couperose. Dans ce cas, ce sont les vaisseaux capillaires de la peau qui se dilatent sous l'influence d'une série de facteurs. Cette dilatation constante entraîne la distension progressive de la paroi de ces capillaires et, finalement, une vasodilatation permanente. Celle-ci se caractérise par des stries rouges qui restent visibles en permanence sur la peau. Les fortes variations de température sont nocives pour ces vaisseaux capillaires. La couperose est souvent héréditaire.

Quelques conseils

  • Protégez la peau du visage contre le vent froid en vous cachant la moitié du visage avec votre écharpe.
  • Utilisez une crème de jour plus grasse et qui contient également un filtre solaire.
  • Evitez le contact avec les produits contenant de l'alcool, comme les serviettes rafraîchissantes.
  • Fuyez les températures élevées comme dans un sauna ou un bain chaud.
  • Proscrivez l'alcool et la nourriture très chaude ou épicée.
  • Le banc solaire est à éviter.

Les crevasses aux mains et aux pieds

La vasoconstriction sous l'effet du froid est surtout perceptible au niveau des mains et des pieds. Le rétrécissement des vaisseaux peut diminuer jusqu'à 20 fois l'irrigation sanguine, avec toutes les conséquences que cela implique pour l'apport des nutriments. En plus, la peau des mains et des pieds est moins riche en glandes sébacées. A cela s'ajoute que nous nous lavons souvent les mains et que ces dernières sont souvent au contact de produits de vaisselle et de nettoyage. Ce qui représente à chaque fois une agression contre le film lipidique de protection. Dans les cas extrêmes, des crevasses peuvent apparaître. Ce sont des fissures dans la peau qui peuvent devenir relativement profondes et douloureuses si on ne les soigne pas.

Quelques conseils

  • Portez toujours des gants de cuisine pour effectuer les tâches ménagères, de préférence avec une paire de fins gants de coton en dessous.
  • Portez des gants chauds pour sortir.
  • Enduisez vos mains, six à sept fois par jour, d'une crème protectrice à base de glycérine. Une crème à base de silicones formera un film protecteur sur la peau. Chaque fois que vous vous lavez les mains, pensez à remettre de la crème. Si vous avez de petites crevasses, hydratez vos mains un maximum et enduisez-les d'une épaisse couche de crème avant d'aller au lit. Enfilez ensuite des gants en coton. En pharmacie, on trouve des gants si fins qu'on les sent à peine.
  • Les crevasses tenaces se soignent avec une crème cicatrisante pour les mains, riche en vitamines A.
  • Offrez de temps à autre un masque à vos mains. Vous pouvez utiliser un masque pour le visage.

Les lèvres gercées

Presque complètement dépourvues de glandes sébacées, les lèvres sont fragiles car elles n'ont qu'une fine couche de cellules cornées. C'est pourquoi elles se dessèchent et se fissurent très rapidement en hiver. Ce qui est douloureux et ... pas très joli. La sensation de lèvres sèches nous pousse à les humidifier constamment avec la langue, ce qui ne fait qu'aggraver la situation. Et les personnes qui souffrent de boutons de fièvre savent bien que le virus herpès simplex qui provoque ces boutons est virulent en hiver. Une forte dose de rayons UV favorise, elle aussi, l'apparition de boutons

Quelques conseils

  • Mettez continuellement du baume à lèvres qui contient des graisses comme le beurre de cacao et la vaseline. Veillez à toujours en avoir un stick en poche.
  • En cas de soleil perçant, utilisez un baume à lèvres contenant un filtre UV.
  • Optez pour un rouge à lèvres gras.
  • N'employez pas de crayons à lèvres, ils dessèchent.
  • En cas de boutons de fièvre, utilisez un baume à base d'aciclovir dès les premiers picotements.

Les engelures

Les engelures aux mains et aux pieds sont dues à une réaction anormale au froid. Les vaisseaux sanguins des couches profondes de la peau se contractent durablement sous l'effet du froid. Pour compenser ce phénomène, les vaisseaux capillaires de surface se dilatent au maximum.

Sur les mains et les pieds apparaissent des taches de couleur rouge vif à bleu rouge, très douloureuses qui provoquent de vives démangeaisons. Ces symptômes s'aggravent quand on se réchauffe trop rapidement les mains et les pieds froids. Les facteurs hormonaux jouant un rôle sur ce plan, les femmes souffrent plus souvent que les hommes d'engelures aux mains et aux pieds.

Quelques conseils

  • Veillez à ce que le sang puisse circuler facilement vers les doigts et les orteils.
  • Enfilez des chaussettes et des gants épais, chauds et bien larges.
  • Bougez suffisamment.
  • Ne mettez pas immédiatement vos mains ou pieds engourdis par le froid sur un radiateur chaud ou dans de l'eau chaude. Stimulez la circulation par le massage.
  • Les bains alternés favorisent la circulation.

Nos partenaires