Les tisanes nous font du bien

10/12/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Digestion, sommeil, immunité... Mélisse, sauge ou orties, les tisanes multiplient les bienfaits et sont à consommer toute l'année !

Table des matières;

Une tisane ? Non, des tisanes ! Nous avons bien quelques sachets de camomille ou de verveine-menthe au fond du placard, rangés entre le thé et le café... Mais pourquoi ne pas varier les plaisirs ? Les tisanes nous réchauffent et nous hydratent, mais nous pouvons aussi compter sur elles pour donner un coup de pouce à notre immunité au creux de l'hiver, stimuler un appareil digestif qui sommeille, apaiser nos nerfs, favoriser l'endormissement... Et le tout sans calories (à condition bien sûr de ne pas rajouter de sucre) et sans caféine.

PAGEBREAK

En dehors des repas

Le meilleur moment pour prendre une tisane ? Pas trop près des repas. " Prendre une ou deux tasses de tisane bien chaude après le repas favorise la digestion, explique le Dr Dominique Méan, phytothérapeute. Mais pas pendant le repas, ni tout de suite après, cela noierait les sucs digestifs. L'idéal est de ne pas en boire une demi-heure avant le repas et une heure après. Mon conseil ? Préparez-vous un thermos le matin, que vous gardez avec vous au long de la journée.

Retour à la table des matières

Où s'en procurer ?

Il y a les tisanes en sachets mais aussi les herbes, fleurs, fruits, graines ou racines, en vrac, sans oublier les tisanes artisanales de votre pharmacien. Que choisir ? Pourquoi ne pas sortir des sentiers battus et voir ce que proposent votre pharmacien ou votre herboriste, ou découvrir les ressources d'un magasin bio ? " Vérifiez toutefois que ce magasin a un turnover suffisant pour garantir la fraîcheur des tisanes. "

Sachez aussi que certaines plantes pousseront comme des mauvaises herbes dans votre jardin, ou même dans un pot : cultivez votre mélisse, un peu de sauge, des plants de verveine...

Retour à la table des matières

Une eau frémissante

Pas bouillante, mais presque ! Frémissante, entre 95°C et 97°C, c'est la température idéale pour l'eau de votre tisane. " A 100°C, l'eau risque de tuer les principes actifs de certaines plantes, précise le Dr Méan. Et à cette température, vitamines et minéraux précipitent, ils ne sont donc plus assimilables par l'organisme . Mettez d'abord votre sachet ou vos herbes (ou fleurs, ou racines,...) dans la tasse ou la théière et versez l'eau par-dessus.

Retour à la table des matières

PAGEBREAK

Le temps d'infusion

Combien de temps faut-il laisser infuser la tisane ? " Cela dépend des plantes, souligne le Dr Dominique Méan. Plus les feuilles sont fines, plus l'infusion se fera vite. Mais les tisanes sont souvent des mélanges de différentes feuilles, fleurs, racines... " Comptez de 3 à 10 minutes : en dessous, les ingrédients actifs n'auraient pas le temps de se libérer, mais après 10 minutes, l'infusion est faite, ce n'est pas la peine de laisser infuser plus longtemps. "

Retour à la table des matières

Tout est dans la mesure

" Dangereuses, les tisanes ? Non, les plantes communément utilisées dans leur préparation ne présentent pas de danger, commente le Dr Méan. Par contre, veillez à ne pas boire de trop grandes quantités non plus, ce qui serait épuisant pour les reins. La bonne mesure ? Une ou deux tasses une heure après le repas, par exemple. "

Quant aux tisanes amaigrissantes, leur principal atout est surtout de vous faire boire. Seul un véritable régime peut conduire à une perte de poids efficace et durable.

Certaines tisanes peuvent avoir un effet diurétique, donc vous faire perdre de l'eau. N'espérez pas maigrir de la sorte, vous risquez surtout la déshydratation. Prudence donc...

Retour à la table des matières

Des mélanges heureux

Certaines plantes exercent une action bénéfique à différents niveaux. Les sachets tout prêts des grandes marques, par exemple, vous proposent des assortiments ciblés, pour une meilleure digestion (menthe-verveine-réglisse), un sommeil apaisé (miel-tilleul-oranger amer). Mais rien ne vous empêche de créer vos propres associations, en jouant sur les effets propres à chaque plante. N'hésitez pas à découvrir de nouveaux parfums, amusez-vous à composer des mélanges (en les notant sur un cahier, par exemple) et découvrez ceux qui vous conviennent le mieux...

Retour à la table des matières

PAGEBREAK

8 plantes à découvrir

Le fenouil

Les graines de fenouil s'utilisent en infusion pour leurs vertus digestives (excellentes contre les flatulences) et ses racines, pour leurs propriétés diurétiques.

La mélisse

Cette plante vivace est utilisée pour sa double action : sur les troubles digestifs, notamment en raison de son effet positif sur la vésicule biliaire, et sur les nerfs (anxiété, nervosité...).

La lavande

Les fleurs de lavande ont une action apaisante bienvenue en cas d'insomnie et d'irritabilité. Mais elles facilitent également la digestion et peuvent être bénéfiques si vous souffrez de migraines, de maux de tête, de vertiges.

Le pissenlit

Les feuilles et les racines de cette plante vivace, souvent envahissante, sont très utiles ! Elles stimulent le foie et la vésicule biliaire. Et avec un nom pareil, on ne peut pas oublier ses propriétés diurétiques !

La sauge

La sauge exerce une action sur la vésicule biliaire et diminuerait aussi les sueurs nocturnes. Une tasse avant d'aller dormir...

L'ortie

Comme le pissenlit, l'ortie n'est pas toujours la bienvenue dans les jardins. Pourtant, ses feuilles sont riches en fer, en calcium et en potassium. Elles ont des propriétés diurétiques et luttent contre les diarrhées.

L'oranger amer

Ses feuilles et ses fleurs sont réputées pour leurs vertus sédatives. Mais elles favorisent également la digestion, calment les crampes d'estomac d'origine nerveuse et exercent une action sudorifique en cas de rhume.

Le thym

Par ses propriétés antispasmodiques, il aide à la digestion et prévient aussi les flatulences. Attention, mieux vaut l'éviter le soir en raison de son action stimulante. Par contre, pensez à la tisane de thym en cas de rhume ou de fatigue.

Retour à la table des matières

Nos partenaires