Les solutions naturelles contre le mal des transports

04/07/16 à 09:30 - Mise à jour à 28/07/16 à 11:29

La nausée en voiture ? Le mal de mer en bateau ? Si tout ce qui bouge vous fait tanguer, voici de quoi retrouver le sourire.

Les solutions naturelles contre le mal des transports

© Getty Images/iStockphoto

L'alimentation et les boissons

Pendant le voyage, limitez le café et buvez de préférence de l'eau ou du thé vert léger. Mangez des aliments digestes et évitez les oranges si vous avez l'estomac sensible. Fixez votre regard sur un point du paysage, au loin, ou sur l'horizon. Le fait de lire ou de se servir de sa tablette peut donner la nausée.

Le gingembre

Les solutions naturelles contre le mal des transports

© Thinkstock

Des études scientifiques ont prouvé l'efficacité du gingembre contre les nausées ou les vomissements. Pour prendre la bonne dose, mieux vaut opter pour des capsules d'extrait ou de poudre de gingembre.

Si vos déplacements durent plus de 6heures, reprenez une dose. Le gingembre provoque très peu d'effets secondaires mais on le déconseille en cas de problèmes biliaires ou de prise d'anticoagulants.

Et les médicaments?

La plupart des médicaments sur prescription provoquent de la somnolence. Essayez d'abord les remèdes naturels. Si vous souffrez de problèmes cardiaques, les médicaments contre le mal des transports sont totalement déconseillés.

L'homéopathie

Les solutions naturelles contre le mal des transports

© iStock

Certains remèdes homéopathiques, comme le vomiquier (Strychnos nux vomica), sont prescrits en cas de mal des transports. Nux vomica active le centre des vomissements, mais pris à dose homéopathique, il a l'effet inverse. Certains produits doivent déjà se prendre la veille du départ. On ne leur connaît aucun effet secondaire mais il faut parfois tâtonner avant de trouver la formule qui convient.

L'aromathérapie

Certaines huiles essentielles comme la menthe poivrée améliorent la digestion. Tout comme le gingembre, elles stimulent l'appétit. Or, on sait que la nausée s'installe plus facilement quand on a le ventre creux. Une heure avant le départ, vaporisez-en un peu dans l'air à l'aide d'un vaporisateur ou appliquez-en sur les poignets avec un roll-on. Répétez en cours de voyage au besoin.

Le bracelet d'acupression

Ce bracelet est équipé d'une bille qui exerce une légère pression sur un point d'acupression influençant le réflexe vomitif. Il se porte pendant toute la durée du trajet. On peut aussi stimuler soi-même le point concerné (situé entre les deux tendons à l'intérieur du poignet) en appuyant dessus avec le pouce, puis en relâchant légèrement la pression.

Les raisons du malaise

Les solutions naturelles contre le mal des transports

© Getty images

Le mal des transport résulte d'un conflit entre une partie de l'oreille interne et l'oeil. En clair, votre cerveau interprète de manière erronée les informations provenant des yeux et des oreilles. Cela se traduit par des nausées, des vomissements, voire des bourdonnements d'oreille et des étourdissements.

Nos partenaires