Les secrets de longévité de l'île grecque d'Ikaria

15/07/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Sieste, poisson, café bouilli, légumes et huile d'olive: l'île grecque d'Ikaria, située en mer Egée, qui héberge dix fois plus de nonagénaires que le reste de l'Europe, livre ses secrets de longévité dans une étude réalisée par un groupe de cardiologues grecs.

Les secrets de longévité de l'île grecque d'Ikaria

L'île d'Ikaria, est l'une des cinq "zones bleues" du monde où l'on recense un haut pourcentage de personnes très âgées menant toujours une vie autonome, avec la Sardaigne, une région montagneuse du Costa Rica, celle d'Okinawa au Japon et celle de Loma Linda en Californie.

"Alors que dans le reste de l'Europe, seulement 0,1% de la population a plus de 90 ans, à Ikaria, le chiffre est dix fois supérieur, à 1,1% en 2009" a déclaré mercredi Christina Chrysohoou, cardiologue et chercheuse à l'école de Médecine de l'université d'Athènes, l'une des auteurs de l'étude, en marge d'une conférence de presse de présentation.

Alors les secrets? Ils tiennent dans un mode de vie traditionnel, associant un régime alimentaire comprenant légumes, poissons, et huile d'olive, du café grec, donc bouilli et contenant plus d'anti-oxydants deux fois par jour, et une sieste quotidienne, selon les chercheurs, qui reconnaissent également un facteur génétique. Les parents des populations étudiées sont souvent eux mêmes décédés à des âges fort avancés.

Douceur du climat et de la lumière, les habitants âgés de l'île affichent également un taux de dépression très bas, indique l'étude. L'étude souligne par ailleurs que la bonne santé des personnes âgées sur l'île est aussi probablement liée au maintien d'une activité physique et sexuelle régulière.

Nos partenaires