Les secrets de la vitamine D

04/05/17 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

La vitamine D comporte de nombreux atouts. Outre la santé osseuse, des chercheurs ont mis en lumière d'autres effets positifs sur notre corps.

Les secrets de la vitamine D

© Getty Images/iStockphoto

C'est pour prévenir le rachitisme que les enfants devaient autrefois consommer de l'huile de foie de morue. La vitamine D est en effet indispensable à la solidité des os, mais pas seulement. Des travaux scientifiques récents ont mis en évidence d'autres bienfaits de cette vitamine clé, surtout pour les seniors.

Lutter contre la fonte musculaire

La vitamine D est nécessaire à la santé osseuse tout au long de la vie. Sans elle, difficile d'échapper à l'ostéoporose. "Éviter les carences réduit de 25 % les fractures liées à la fragilité osseuse", indique le Pr Jean-Claude Souberbielle, membre du Groupe de recherche et d'information sur les ostéoporoses (GRIO). Moins connu, la vitamine D protège de la fonte musculaire liée à l'âge. "Chez des personnes carencées, prescrire cette vitamine permet de restaurer les fibres musculaires et d'améliorer ainsi l'équilibre, la force et la mobilité, donc de diminuer le risque de chute", poursuit le professeur.

Bonne pour la mémoire

Cette vitamine optimise aussi les performances intellectuelles et la mémoire. Son déficit pourrait être un des éléments en cause dans le développement de la maladie d'Alzheimer, de maladies cardio-vasculaires, de certains cancers (côlon et sein) et maladies auto-immunes (sclérose en plaques).

Comment en trouver

Les secrets de la vitamine D

© Getty Images/iStockphoto

La vitamine D est produite par la peau sous l'effet des rayons UVB du soleil et apportée par l'alimentation. À la latitude de la France, une exposition des mains, des avant-bras et du visage de dix à quinze minutes deux à trois fois par semaine d'avril à octobre fournit l'essentiel des besoins. Mais la capacité à produire de la vitamine D est diminuée en cas de pollution atmosphérique ou de couverture nuageuse, et nulle en cas d'usage de crème solaire.

Comme elle a tendance à diminuer avec l'âge, il faut veiller au contenu de son assiette. Outre le foie de morue, les aliments les plus riches sont les poissons gras (hareng, maquereau, sardine, saumon), les abats (surtout le foie), les oeufs, le fromage et le beurre. Les aliments enrichis en vitamine D, dont la gamme s'est élargie (laits, laitages, huiles, céréales du petit-déjeuner...), sont également les bienvenus pour compléter les apports.

Une supplémentation médicamenteuse (une ampoule tous les six mois) est souvent conseillée, et indispensable pour les personnes en carence, qui ne s'exposent pas au soleil ou souffrent d'ostéoporose. En général, elle est prescrite à la soixantaine pour les hommes et dès la ménopause pour les femmes.

Auteur : Florence Daine (nt-f.com)

En savoir plus sur:

Nos partenaires