Les particularités des yaourts & co

03/03/18 à 21:00 - Mise à jour à 04/03/18 à 06:45
Du Plusmagazine du 22/02/18

Yaourts solides, à boire, kéfir... Tous ces produits découlent d'un même processus : la fermentation du lait, grâce à des probiotiques (bactéries et/ou levures). Mais quelles sont leurs particularités ?

Pour pouvoir bénéficier de l'appellation yaourt, un lait fermenté doit nésessairement avoir été ensemence avec deux bactéries spécifiques, Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. Celles-ci provoquent une fermentation lactique, qui fait coaguler et solidifie les protéines du lait. Il s'agit aussi de probiotiques qui ensemencent la flore intestinale, avec plusieurs effets positifs à la clé : ils facilitent la digestion du lactose, renforcent l'immunité et réduisent les réactions inflam...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés de Plus Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles de Plusmagazine.be.

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires