Les meilleurs conseils contre la dépression saisonnière

21/11/16 à 11:53 - Mise à jour à 19/01/17 à 13:31

Vous êtes plus fatigué à cause du manque de luminosité ? Vous avez moins envie d'entamer la journée ? Peut-être souffrez-vous de blues hivernal, parfois appelé " dépression saisonnière ". Comment y remédier ?

Les meilleurs conseils contre la dépression saisonnière

© Getty Images/iStockphoto

Vous êtes fatigué, vous n'avez pas d'énergie et avez tendance à manger trop, et/ou mal. Que vous dormiez suffisamment ou non, rien ne semble améliorer votre baisse de régime. Ces symptômes, bien qu'ennuyeux au quotidien, disparaissent généralement d'eux-mêmes. Mais il existe de petites astuces pour les rendre plus supportables.

La lumière, clé de l'éveil

Notre corps a besoin de lumière pour produire le cortisol, l'hormone qui nous tient éveillé, attentif et résistant au stress. Or, à l'automne, la quantité de lumière du jour tant nécessaire diminue. Une promenade durant votre pause de midi, ou au lever du soleil, peut compenser cette perte.

Un régime alimentaire adapté

En hiver, on échange salades et fruits pour du gibier et des plats mijotés. Ce n'est pas un hasard. En effet, les protéines animales contribuent à une production suffisante de cortisol, l'hormone de l'éveil. Un bon repas est donc nécessaire, même au petit déjeuner.

Une bonne hygiène de sommeil

Essayez d'assombrir au maximum votre chambre à coucher, afin d'aider votre corps à produire la mélatonine, l'hormone du sommeil. Cela permet également une meilleure production de cortisol durant la journée.

Pour une bonne nuit de sommeil, mieux vaut arrêter de manger et boire deux heures avant d'aller dormir. Sinon, cela met votre système digestif au travail, ce qui demande de l'énergie. Le sommeil est destiné à récupérer, et non à digérer les aliments. Essayez de vous coucher aux alentours de 22h-22h30 et d'avoir vos huit heures de sommeil.

Les meilleurs conseils contre la dépression saisonnière

© Getty Images/iStockphoto

Fini le grignotage

Le sucre présent dans les biscuits, les sodas, les bonbons et les gâteaux vous donne certes un regain d'énergie, mais va vous épuiser sur le long terme. La caféine présente dans le café, certains sodas, le thé et le chocolat ne donne aussi qu'un apport énergétique éphémère. Elle stimule la production d'adrénaline, mais gare aux baisses soudaines d'énergie!

La régularité au quotidien

Qui veut garder son niveau d'énergie, doit veiller à ce que son métabolisme reste en équilibre. Cet équilibre est perturbé si vous mangez et dormez de manière irrégulière et désordonnée.

Du sport, modérément

Les sports récréatifs, sans compétition, permettent la libération d'endorphines, bénéfiques pour le corps et l'esprit. C'est relaxant et permet un regain d'énergie. Faire du sport jusqu'à l'épuisement n'est pas conseillé. Les formes de méditation (tai chi, yoga) apportent aussi de l'énergie.

Source: Gezondheidsnet.nl

Nos partenaires