Les médecines douces pour prévenir et contrer le rhume

18/10/17 à 11:00 - Mise à jour à 10:57

4 solutions douces pour entretenir ses défenses immunitaires et repousser les virus. Et quelques précieux conseils.

Les médecines douces pour prévenir et contrer le rhume

© Getty Images/iStockphoto

Pour repousser les virus, il faut frapper un grand coup dès les premiers symptômes. Et entretenir ses défenses immunitaires pour échapper aux tracas saisonniers.

1. Une cure d'échinacée

L'échinacea angustifolia, une plante originaire d'Amérique du Nord, possède de remarquables propriétés anti-infectieuses.

Pour se protéger des rhumes, sinusites et laryngites, elle se prend en cure en début de saison et dès les premiers symptômes. Elle existe sous différentes formes: en gouttes (A.Vogel), en ampoules (Arkopharma) et en teinture mère (Boiron). En pharmacie, parapharmacie et magasin bio.

2. Se stimuler avec du zinc

Cet oligo-élément stimule nos globules blancs et diminue la capacité de reproduction des virus. En prenant de l'âge, l'organisme l'assimile moins bien. Pour accélérer la guérison d'un rhume ou en mesure préventive, une supplémentation est possible: ampoule de type Granion ou Oligosol. À ne pas consommer de façon prolongée, car l'excès de zinc peut provoquer un déficit en cuivre, autre oligo-élément anti-infectieux.

3. Les granules

Toutes les heures, 1 comprimé de Coryzalia (Boiron), médicament homéopathique qui associe les principaux remèdes anti-rhume.

Pour une action ciblée: allium cepa en cas d'éternuements et yeux qui larmoient, un écoulement clair; Hydrastis si le nez coule dans le pharynx; Kalium bichromicum si les sécrétions sont épaisses, colorées, avec croûtes dans le nez. En 9CH, 5 granules toutes les deux heures, à espacer dès amélioration.

4. Les huiles essentielles

Elles sont formidables en inhalation pour bien dégager la sphère ORL. Elles s'ajoutent dans un bol d'eau chaude non bouillante. Mettre 6 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus radié ou 3 gouttes d'huile essentielle de pin sylvestre. Couvrez-vous la tête avec une serviette et respirez les vapeurs aromatiques. À faire deux fois par jour: le matin (ne pas sortir tout de suite après) et au coucher.

Nos conseils

Un simple rhume passe normalement en six à huit jours et ne justifie pas à lui seul une consultation chez le médecin. Mais il peut avoir fragilisé l'organisme et ouvert la porte à d'autres virus ou bactéries, provoquant une surinfection: otite, sinusite, bronchite...

En cas de fièvre élevée, de douleurs au niveau de l'oreille ou des sinus, de sécrétions nasales jaunâtres, de respiration sifflante, mieux vaut consulter son médecin.

Ne jamais jouer les apprentis sorciers en cumulant paracétamol, ibuprofène ou aspirine: ce cocktail est dangereux, surtout avec des anticoagulants!

Auteur : Marie-Christine Colinon et Frédérique Odasso (NT-F.COM)

Nos partenaires