Les maladies cardio-vasculaires liées à l'insuffisance rénale

02/03/15 à 16:01 - Mise à jour à 16:01

Connaissez-vous le lien entre l'insuffisance rénale chronique et les maladies cardio-vasculaires ?

Les déchets issus de notre métabolisme sont en permanence éliminés de notre corps par les reins. Ils jouent un rôle de station d'épuration et sont capables de filtrer jusqu'à 170 litres de sang par jour. Le sang filtré par les reins devient l'urine, un mélange d'eau, de sels minéraux (sodium, potassium, calcium, ...) et de déchets.

Contrôle hydrique

Mais en plus de ces fonctions de purification et de production de l'urine, les reins remplissent encore d'autres fonctions importantes. L'une d'entre elle est de maintenir en équilibre la masse hydrique du corps, qui est constitué d'environ 60% d'eau. Cette quantité d'eau dépend de la quantité de sel. Les reins contrôlent ce taux de sel. En cas d'insuffisance rénale chronique, on note une détérioration progressive et irréversible de la fonction rénale. Le sel et l'eau ne sont alors plus suffisamment séparés et le volume liquide augmente dans le corps, tout comme la pression sanguine. On parle alors d'hypertension (tension artérielle trop élevée), une conséquence fréquente de l'insuffisance rénale.

Maladie latente

Lorsque l'insuffisance rénale se déclare, les reins sont encore capables d'assurer en grande partie leurs fonctions grâce à un régime et des médicaments. En revanche, si l'insuffisance rénale est à un stade plus avancé (90%), le patient sera alors dialysé. On compte actuellement quelque 4.500 Belges ayant besoin d'une dialyse et souvent en attente d'une transplantation de rein. Les reins ont toutefois une grande capacité de réserve. On le remarque notamment chez les personnes menant une vie tout à fait normale alors qu'elles n'ont plus qu'un rein. L'ennui c'est qu'en raison de cette capacité, l'insuffisance rénale n'est pas détectée immédiatement. Les soucis de santé se déclarent lorsque les reins ne fonctionnent plus qu'à 50% de leurs capacités. Les premiers symptômes comme la fatigue, ne sont en outre pas spécifiques à une maladie rénale. Au stade précoce de la maladie, la tension artérielle est plus élevée. C'est pourquoi tous les patients hypertendus subissent un contrôle régulier du fonctionnement rénal.

Les personnes à risque

Les personnes risquant de souffrir d'insuffisance rénale sont celles qui sont atteintes de diabète, d'hypertension, de maladies cardio-vasculaires ou qui sont en surpoids. Les fumeurs et les personnes âgées de plus de 50 ans doivent également être surveillés de près.

Symptômes divers

Une insuffisance rénale importante engendre une grande fatigue. De nombreux patients se plaignent également de nausées, de perte de poids, de crampes musculaires, de perte d'appétit, de démangeaisons et d'une sécheresse cutanée. Ils sont également plus sensibles aux infections. Un dysfonctionnement rénal peut être vérifié grâce à une prise de sang et une analyse d'urine.

Risque accru de maladies cardio-vasculaires

Des études anciennes nous ont appris que l'insuffisance rénale sévère représente un facteur à risque important de maladies cardio-vasculaires, d'autant plus lorsqu'une quantité accrue de protéines est décelée dans les urines. On apprenait plus récemment que même en cas d'insuffisance rénale bénigne, le risque de développer une maladie cardio-vasculaire augmentait considérablement. Au vu de ce rapport de cause à effet, une prévention plus ciblée sur les problèmes rénaux doit être menée.

Nos partenaires