Les malades chroniques devraient être davantage vaccinés contre la grippe

14/07/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) estime que "la manière la plus efficiente de diminuer le nombre d'hospitalisations liées à la grippe saisonnière est de vacciner davantage les malades chroniques".

Les malades chroniques devraient être davantage vaccinés contre la grippe

"Seuls 20% des malades chroniques de moins de 65 ans sont actuellement vaccinés contre la grippe saisonnière", affirme jeudi le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) qui estime que "la manière la plus efficiente de diminuer le nombre d'hospitalisations liées à celle-ci est de vacciner davantage ces personnes".

Les experts de cet organisme qui réalise des études scientifiques pour documenter les pouvoirs publics en matière de décisions dans le domaine de la santé, soulignent aussi dans leur dernière étude que "les personnes de 75 ans et plus sont bien vaccinées dans notre pays, et cela à raison de plus de 70%", une couverture qui devrait être maintenue voire encore augmentée. "La conférence interministérielle belge sur la santé a demandé au KCE d'étudier comment optimiser l'utilisation des vaccins disponibles", indique jeudi le centre.

Le nombre de doses de vaccin contre la grippe est limité et certains groupes spécifiques sont prioritaires pour la vaccination. Après avoir envisagé plusieurs hypothèses, les experts du KCE sont arrivés à la conclusion que pour diminuer les hospitalisations liées à la grippe saisonnière, il faudrait vacciner les malades chroniques. Ceux-ci courent un risque 7 fois plus élevé d'être hospitalisés. "La couverture vaccinale chez ceux-ci n'est en effet que de 20% pour les malades chroniques âgés de moins de 65 ans. Une augmentation de cette couverture de 20% permettrait d'éviter 200 hospitalisations et de 1 à 15 décès".

En moyenne, 300.000 Belges par an consultent un généraliste pour la grippe. La moitié des patients qui ont été hospitalisés pour une pneumonie -une des complications de la grippe - avaient 65 ans et plus, et 22% avaient moins de 5 ans. La grande majorité des décès considérés comme étant causés par la grippe, soit 98%, interviennent chez les malades chroniques de moins de 65 ans et chez les personnes de 65 ans et plus.

Nos partenaires