Les maatjes, un aliment santé

03/06/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Vous pouvez consommer des " Hollandse Nieuwe " toute l'année et bénéficier des vertus de ce poisson riche en oméga 3.

Les maatjes, un aliment santé

Chaque année, quelque 30 millions de harengs sont transformés en maatjes.

Hollandse Nieuwe

Le maatje est aussi appelé "Hollandse Nieuwe". Il est pêché au printemps, quand il est assez gras mais n'a pas encore pondu d'oeufs. Ce hareng est un des poissons les plus gras mais pas de panique, il s'agit de bonne graisse, produisant du bon cholestérol qui lutte contre le mauvais cholestérol. .

La transformation

Dans la plupart des cas, après la pêche, le hareng est congelé (pour tuer d'éventuels parasites) sur le bateau puis, au sol, est nettoyé, séché, salé ou saumuré.

Lors du nettoyage, on enlève tout (viscères, etc) sauf le pancréas qui produit un enzyme qui permettant au hareng d'assimiler sa nourriture et, après sa mort, de transformer ses protéines. C'est ainsi que les Hollandse Nieuwe obtiennent ce goût, cette odeur et cette texture. En dehors des maatjes, existent aussi les : rolmops, harengs frais, harengs, " gendarmes ", harengs saurs, et Kippers.

Bon pour la santé

La sagesse populaire hollandaise dit : "Du hareng dans le pays éloigne le docteur " Le hareng contient en grande partie des protéines et des acides gras insaturés riches en oméga 3 qui réduisent les risques de maladies cardiaques et ont un effet favorable sur le cerveau et le système nerveux.

Avec quelle boisson ?

Le goût onctueux et salé des maatjes s'accompagne souvent de genièvre, vodka et aquavit mais aussi de bières blanches, de Xerès ou de cidre. Avec les vins : un petit muscadet de la Loire.

Nos partenaires