Les injections au Botox, comment ça fonctionne ?

17/07/15 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Le Botox, ou toxine botulique, est considéré comme le remède miracle pour lutter contre le vieillissement de la peau qui se traduit notamment par les petites rides inscrites sur le visage. On l'envie, tout en le craignant en raison des échos négatifs qui se répandent à son sujet.

Les injections au Botox, comment ça fonctionne ?

Le Botox est dérivé de la toxine botulique (ou botuline) A, produite par la bactérie clostridium botulinum à l'origine du botulisme. Ce dernier est une forme d'intoxication alimentaire souvent fatale. Le botulisme tue ses victimes en paralysant les muscles respiratoires, entraînant ainsi une asphyxie. Mais une injection de Botox ne contient aucune bactérie : elle contient en revanche une quantité infime d'un composé chimique produit par la bactérie. Les traitements au Botox sont sans danger. Ils sont utilisés depuis les années 80, notamment en neurologie ainsi que pour traiter les troubles oculaires, comme le strabisme et les clignements d'yeux incontrôlés.

Paralysie temporaire

Le Botox est ensuite entrée dans le monde de la chirurgie plastique au début des années 90. En pratique, le produit va stopper les contractions musculaires, ce qui permettra de raffermir les zones traitées - les rides - et de les rendre plus lisses. Les rides se forment quand nous contractons les muscles du visage, notamment lorsque nous sourions ou que nous plissons les yeux. La toxine botulique bloque l'action de neurotransmetteurs qui apportent des signaux aux muscles depuis les nerfs. Ce blocage engendre dès lors une paralysie. Le traitement au Botox, qui se fait par injection directe dans le muscle concerné, est local et n'a donc aucun effet sur le reste du corps. La paralysie estompe les rides, voire les élimine, ce qui donne à la peau une apparence plus lisse. Les zones les plus couramment traitées sont le front avec ses rides horizontales, l'espace situé entre les sourcils ainsi que la partie inférieure de l'oeil caractérisée par les pattes d'oie. Les rides causées par un relâchement de la peau et par une exposition fréquente et prolongée au soleil ne peuvent être traitées au Botox.

Traitement à répétition

L'effet de la toxine botulique est temporaire (environ quatre mois) et les injections doivent être répétées tous les quelques mois. Une injection dure une quinzaine de minutes et n'exige pas d'anesthésie. Vous obtiendrez un meilleur résultat si le muscle dans lequel la toxine a été injectée est souvent mis à contribution juste après l'intervention. L'effet du Botox sera déjà visible après quelques jours et sera tout à fait optimal après deux semaines. Plus vous aurez recours au Botox, plus ses effets se prolongeront, pouvant parfois aller jusqu'à six mois.

Nos partenaires