Le test à l'effort, qu'est-ce c'est ?

17/07/15 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Si l'envie de faire du sport vous démange, laissez-vous happer par ce désir soudain bon pour la santé. Mais si vous n'avez plus pratiqué de sport depuis longtemps, vous devrez d'abord faire contrôler votre condition physique au moyen d'un test à l'effort.

Le test à l'effort, qu'est-ce c'est ?

Quoi ?

Le test à l'effort mesure la capacité du coeur à répondre à une demande supplémentaire d'oxygène, comme c'est le cas lors d'une pratique sportive qui engendre des contractions musculaires. Cet apport est fourni par le coeur qui agit comme une pompe apportant, via les vaisseaux sanguins, l'oxygène indispensables aux cellules musculaires.

Pourquoi ?

Ce test va donc informer le cardiologue sur le fonctionnement correct du coeur au moment de l'effort physique. Il permet ainsi de :

· Vérifier si le patient se trouve physiquement en état pour fournir certains efforts en testant son endurance

· Evaluer l'activité électrique du coeur pendant un effort augmentant d'intensité, notamment chez les personnes qui se plaignent de douleurs abdominales, d'essouflement, de palpitations ou d'étourdissements au cours d'un effort. Le test peut en effet révéler des problèmes artériels, comme une sténose, ou des troubles cardiaques.

· Etablir et évaluer un programme de revalidation cardiaque, par exemple après un infarctus.

· Déterminer la fonction pulmonaire au début et pendant un traitement, pour améliorer cette fonction ou pour la préparer avant une lourde intervention. On parle dans ce cas de spiro-ergométrie car, en plus de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle, l'examen permet également de mesurer les quantités d'oxygène inspiré et d'acide carbonique expiré.

Comment ?

Un test à l'effort se déroule généralement sur un tapis de course ou un vélo. Il peut également se pratiquer sur d'autres appareils, comme un rameur. Le patient porte un tensiomètre autour du bras afin de vérifier régulièrement sa tension artérielle. Des électrodes seront placées sur la poitrine, enregistrant ainsi l'activité électrique du coeur (électrocardiogramme). Le patient portera un masque si le médecin souhaite déterminer la consommation d'oxygène et le rejet d'acide carbonique ou il respirera à travers un masque buccal (ressemblant à un embout de plongée), son nez étant bouché par un pince nez. L'embout est relié à un appareil qui calcule l'échange d'oxygène et d'acide carbonique. Une petite pince peut également être placée sur le bout du doigt ou de l'oreille pour calculer le taux d'oxygène dans le sang. La personne testée doit pédaler et maintenir le même rythme par exemple pendant 70 à 100 tours/minute. La cadence du tapis de course sera accélérée ou la résistance du vélo sera augmentée progressivement, par exemple toutes les trois minutes. Le patient continue à pédaler ou à courir jusque ce qu'il se sente épuisé. Il poursuivra alors l'effort pendant trois à cinq minutes sans qu'aucune résistance ne soit ajoutée.

Préparation ?

Un test à l'effort ne requiert aucune préparation spécifique. Il est toutefois conseillé de porter un pantalon ample et confortable ainsi que des chaussures de sport faciles à enfiler. Il est également recommandé de ne pas consommer de repas trop lourd deux heures avant le test et de ne plus fournir d'effort trop important afin d'arriver reposé. Si vous prenez des médicaments, ne changez pas vos habitudes à moins que votre médecin ait préconisé une modification. Pour les fumeurs, il est préférable de s'abstenir quatre heures avant le test.

Douloureux ?

Pas du tout. Ce test est en principe indolore et sans danger. Le test à l'effort se pratique presque toujours au repos afin de déceler la moindre anomalie. Il se déroule aussi sous surveillance médicale. Si des écarts ou des anomalies de la pression artérielle ou du rythme cardiaque sont constatés, le test est immédiatement arrêté. Il en va de même si le patient ressent une douleur dans la poitrine, un essoufflement ou des vertiges. Ce type de test est toutefois assez éprouvant car pour obtenir des résultats aussi précis et fiables que possible, il est important de fournir un effort maximal. Prenez ensuite le temps nécessaire pour récupérer correctement.

Nos partenaires