Le remboursement des médicaments contre l'hépatite C pourrait éradiquer la maladie

07/03/14 à 15:08 - Mise à jour à 15:08

Après étude, une équipe de spécialistes du foie et d'académiciens belges sont arrivés à la conclusion que le nombre de cas d'hépatite C pourrait diminuer drastiquement si les nouveaux traitements contre la maladie étaient remboursés par la sécurité sociale. Il serait même possible d'éradiquer.

Grâce à cette mesure, le nombre de nouveaux cas diminuerait d'un tiers et celui des décès de moitié affirme une équipe de professeurs issus des hôpitaux et universités de Louvain, Bruxelles, Gand, Hasselt et Anvers.

" Si la Belgique décidait de rembourser ce traitement révolutionnaire, cela engendrerait à terme une économie de plusieurs dizaines millions d'euros pour la sécurité sociale, analyse le Pr Dominique Vandijck de l'UHasselt. Si on ne modifie pas la politique actuelle, le nombre d'hépatites C doublera d'ici 2030, alors qu'il est parfaitement possible d'éradiquer la maladie pour la même date ! "

Le détail des résultats de cette enquête sera publié ce printemps dans The journal of viral Hepatology.

On actuellement 70.000 cas d'hépatite C en Belgique. La moitié des personnes atteintes ignore qu'elle est porteuse du virus, ce qui favorise la contamination. Après de nombreuses années, l'hépatite C provoque de graves problèmes au niveau du foie. Selon les spécialistes, les patients à risques (principalement des personne nées entre 1951 et 1975) ont tout intérêt à faire un dépistage chez leur médecin traitant.

Nos partenaires