Le pontage coronarien

14/01/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Le pontage cardiaque, également dénommé PAC (pontage aorto-coronarien) est une intervention chirurgicale avec greffon pour créer un nouveau passage vers le coeur, en contournant l'obstruction présente dans la section malade de l'artère.

Le pontage coronarien



Le coeur est un muscle qui, par ses battements, pompe le sang oxygéné et les nutriments pour les envoyer aux cellules du corps. Mais il a lui-aussi besoin de nutriments indispensables au maintien de la vie pour fonctionner et il reçoit donc du sang par les artères coronaires. Le terme coronaire signifie "couronne" et indique que les artères forment une couronne autour du coeur ou l'entourent.

Les artères coronaires nourrissent le coeur, mais si elles sont rétrécies ou obstruées par des dépôts de graisse, appelés plaques, la circulation du sang et des nutriments à destination des différentes parties du coeur peut diminuer voire s'interrompre. Lorsque cela se produit, il s'ensuit une mort des cellules dans la région du coeur concernée, et le coeur ne dispose pas de la quantité appropriée de sang et de nutriments dont il a besoin pour fonctionner. Une activité physique et un régime alimentaire approprié sont d'une importance capitale dans la prévention des maladies cardiaques. Toutefois, une intervention chirurgicale s'avère parfois nécessaire pour réparer des lésions provoquées par une maladie cardiaque.

Le pontage cardiaque, également dénommé PAC (pontage aorto-coronarien) est une intervention chirurgicale avec greffon au cours de laquelle une artère ou une veine est prélevée sur une jambe, fixée à l'aorte, et utilisée pour créer un nouveau passage vers le coeur, en contournant l'obstruction présente dans la section malade de l'artère.

Il existe plusieurs complications possibles associées à cette procédure qui doivent faire l'objet d'un entretien avec un médecin avant une intervention chirurgicale.

Nos partenaires