Le plus petit pacemaker du monde en Belgique

06/08/15 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

C'est une grande première en Belgique : un patient de 81 ans vient de se faire implanter le plus petit pacemaker sans fil au monde, pas plus gros que la pointe du petit doigt ! L'opération a eu lieu à l'hôpital universitaire de Louvain et, nous dit-on, le patient se porte bien !

Le plus petit pacemaker du monde en Belgique

Un pacemaker, ou stimulateur cardiaque, aide le coeur a tenir le (bon) rythme. Cet organe a en effet son propre système électrique lui permettant de pomper régulièrement le sang dans les artères. Selon les besoins du corps en oxygène, le coeur enverra des impulsions plus lentes ou plus rapides. Mais son rythme doit rester stable et régulier. Si ce rythme est perturbé, en cas de bradycardie (rythme trop lent), de tachycardie (rythme trop rapide) ou de fibrillation (rythme anarchique) par exemple, le pompage le sera tout autant, entraînant des symptômes incommodants : fatigue, essoufflement, étourdissement, perte de connaissance.

Directement dans le coeur

En France, aux Pays-Bas et en Allemagne, des pacemakers sans fil sont déjà implantés depuis le début de l'année. Les stimulateurs cardiaques traditionnels sont insérés sous la clavicule et reliés au coeur par une ou plusieurs sondes. Dans ce cas-ci, le "Micra Transcatheter Pacing System" de la firme Medtronic est dix fois plus petit que les appareils classiques et est mis en place directement dans le coeur via un cathéter inséré dans la veine fémorale. Ce dispositif a pour avantage de réduire la durée de l'intervention, la convalescence ainsi que les risques de complication. Six heures après son réveil, le patient est déjà capable de bouger normalement ! L'efficacité du nouveau pacemaker fait actuellement l'objet d'un essai clinique international. Une première étude menée sur 140 patients a donné d'excellents résultats. La deuxième phase, en cours, implique 780 patients traités dans près de 50 centres médicaux.

Nos partenaires