Le Centre Antipoisons met en garde contre la cueillette de champignons à l'aveuglette

04/10/17 à 15:21 - Mise à jour à 15:30

La saison des champignons bat son plein. Cela, le Centre Antipoisons l'observe aussi. Il diffuse un petit spot humoristique sur les risques de manger des champignons cueillis soi-même.

Le Centre Antipoisons met en garde contre la cueillette de champignons à l'aveuglette

© Getty images

Dans le spot https://www.youtube.com/watch?v=NFrE9uJL-TI, un homme des cavernes tombe raide mort juste après avoir mangé un champignon toxique. En général, cela n'en arrive pas jusque là, mais en Belgique, des espèces toxiques poussent bel et bien. Chaque année le Centre Antipoisons reçoit entre 300 et 500 appels pour des accidents impliquant des champignons. En 2017, les accidents sont d'ailleurs nombreux avec plus de 300 appels déjà enregistrés, et l'automne ne fait que commencer. Les étés pluvieux sont particulièrement favorables à une poussée abondante.

Le Centre Antipoisons met en garde contre la cueillette de champignons à l'aveuglette

© Getty Images/iStockphoto

Appels

Les appels les plus fréquents concernent des enfants de moins de quatre ans qui, par curiosité, goûtent un morceau de champignon trouvé au jardin ou en promenade. Vu les faibles quantités avalées, ce genre d'accident est en général sans gravité.

Les appels pour des personnes malades après un repas de champignons sauvages sont moins nombreux (20%). Mais ces cas sont potentiellement beaucoup plus graves car les quantités consommées sont importantes.

Les symptômes d'intoxications les plus courants sont des troubles digestifs tels que nausées, vomissements, diarrhées plus ou moins intenses. Dans les cas les plus graves, ces troubles digestifs surviennent plusieurs heures après le repas et s'accompagnent de lésions du foie ou des reins qui peuvent mettre la vie en danger.

Comestible ou toxique ?

Le seul moyen de distinguer les champignons toxiques des champignons comestibles est d'avoir des connaissances précises sur les caractères distinctifs des différentes espèces.

Participer aux activités d'un cercle de mycologie vous permettra, au fil des promenades, des expositions et des séances d'identification, d'acquérir de bonnes connaissances de base au contact de personnes compétentes.

Le Centre Antipoisons met en garde contre la cueillette de champignons à l'aveuglette

© Getty Images/iStockphoto

Ne vous fiez pas à la consultation d'un livre: il est illusoire et dangereux pour un néophyte de déterminer un champignon à l'aide de quelques photos.

Le Centre Antipoisons déconseille aussi à toute personne ne disposant pas des connaissances suffisantes de cueillir des champignons dans les bois. C'est en outre interdit en Flandre. En Wallonie, c'est toutefois permis.

Mais même si vous avez les connaissances suffisantes, vous devez être prudent si vous voulez manger des champignons cueillis vous-même. Même les champignons comestibles peuvent vous rendre malade du fait qu'ils se dégradent facilement ou parce qu'ils se trouvaient à côté d'une espèce toxique ou encore parce qu'ils n'ont pas été suffisamment cuits, ....

Pour en savoir plus : rendez-vous sur le site web du Centre Antipoisons en cliquant sur ce lien.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos