Le bénévolat, c'est bon pour la santé !

06/01/16 à 11:15 - Mise à jour à 11:15

Si vous aimez retrousser vos manches pour une bonne cause, c'est tout bénéfice pour vous et votre santé ! Le volontariat, un bon remède contre les maladies !

Le bénévolat, c'est bon pour la santé !

De récentes études ont démontré que les personnes inscrites dans un programme de volontariat avaient un coeur en meilleure santé, un système immunitaire renforcé et risquaient moins de souffrir de maladies chroniques. Elles seraient par ailleurs mieux protégées contre les dépendances et autres addictions.

Helpers' high

"Grâce à ces recherches, nous avons pu nous rendre compte de ce qui se passe au niveau psychologique lorsque nous aidons les autres. Non seulement, le volontariat procure un sentiment de bien-être, unesensation d'augmentation d'énergie, de détente et de libération du stress, autrement qualifiés de 'helpers' high', mais il influence également notre santé physique ", explique le Dr Stephen Frost, professeur de médecine préventive à l'université de Stony Brook (New York).

Survivre

Le bénévolat enclenche le circuit de récompense situé dans le cerveau, ce qui est probablement induit par notre ancien mode de (sur)vie. C'est en travaillant avec ses semblables que l'homme a pu survivre et garder la tête hors de l'eau. Ce réflexe est peut-être encore présent dans notre cerveau, estiment les chercheurs.

Pour aller plus loin

1. S'appuyer sur son expérience

Des études ont conclu que si des anciens alcooliques aidaient leurs pairs à devenir abstinents, les cas de rechute étaient fortement diminués. Aussi, les patients souffrant de douleurs chroniques rapportaient moins de souffrance s'ils étaient aidés par des personnes atteintes des mêmes pathologies.

2. Choisir un domaine dans lequel on excelle

Optez pour un domaine dans lequel vous pourrez prouver vos capacités ou votre passion et qui vous permettra d'apporter une véritable contribution. Les bénévoles qui ont le sentiment d'être inutiles ne retiendront qu'une expérience négative, ce qui aura un effet néfaste sur leur santé.

3. Croire en ce que l'on fait

Choisissez d'être volontaire pour une association en laquelle vous croyez vraiment. Vous en ressentirez davantage les bienfaits psychologiques.

4. Rester motivé

N'attendez rien en retour de votre altruisme. Votre 'helper's high' sera d'autant plus manifeste !

Nos partenaires