La vitamine B1, alliée pour prévenir Alzheimer

03/02/17 à 13:55 - Mise à jour à 16/02/17 à 12:51

Source: The Independent

Une alimentation riche en thiamine, ou vitamine B1, peut réduire le risque d'avoir la maladie d'Alzheimer. Comment s'assurer d'en avoir suffisamment et via quels aliments ?

La vitamine B1, alliée pour prévenir Alzheimer

© Getty Images/iStockphoto

Oublier de petites choses de temps en temps n'est pas inhabituel. Mais selon certaines études, cela peut également révéler une carence en thiamine, autrement appelé la vitamine B1. A long terme, cette insuffisance peut avoir des effets plus conséquents, comme un risque plus élevé de développer la maladie d'Alzheimer. Cette maladie est en partie liée à l'âge, mais pas uniquement. En effet, le mode de vie et l'alimentation peuvent jouer un rôle plus important qu'on ne le croit dans l'apparition de la maladie.

Le rôle de la vitamine B devient évident à plusieurs niveaux. Le cerveau, par exemple, a besoin de la thiamine pour utiliser le glucose pour l'énergie, et sans la thiamine adéquate, les cellules du cerveau meurent, écrit Richard Hoffman, conférencier en biochimie nutritionnelle à l'université du Hertfordshire (Angleterre). Le cerveau en a aussi besoin pour fabriquer l'acétylcholine, le principal neurotransmetteur déficient chez les patients atteints d'Alzheimer. De manière générale, un cerveau en bonne santé a besoin d'un apport suffisant en thiamine.

Où trouver la thiamine ?

Mais comment s'assurer d'avoir assez de vitamine B1 ? La thiamine peut se trouver, par exemple, dans les légumes, les céréales complètes, les légumes secs ou les noix. Le porc est la meilleure source animale de thiamine. On la retrouve aussi dans le lait (et fromages), les oeufs, les pois ou encore les fruits (frais ou secs).

Parmi les personnes ayant un faible taux de thiamine, il y a notamment les personnes âgées. Les personnes qui évitent de manger des produits contenant des céréales (comme le pain et les pâtes) à cause d'une intolérance au gluten sont également concernées. Ceux qui suivent un régime paléo ou qui ne mangent pas de porc se privent aussi de bonnes sources de thiamine.

Pour combler une éventuelle carence, prendre des compléments vitaminés peut sembler être une bonne idée. Mais la thiamine, contrairement à d'autres vitamines, est mal assimilée lorsqu'elle est prise en supplément. Selon les nutritionnistes, la meilleure approche reste de la trouver dans une alimentation saine et variée.

Nos partenaires