La soupe : découvrez ses vertus pour la santé

22/11/17 à 12:30 - Mise à jour à 10:22

Idéale pour affronter l'hiver, la soupe est hydratante, bonne pour la ligne et rapidement préparée. Mais pas seulement ...

La soupe : découvrez ses vertus pour la santé

© Getty Images/iStockphoto

Riches en fibres et minéraux, facile à préparer et bon marché, la soupe trône sur les tables cet hiver.

Hydratante et bonne pour la ligne

Un bol équivaut à un grand verre d'eau (plus d'1/4 litre): or, il faut boire en hiver pour compenser l'effet des chauffages qui augmentent la perspiration, cette discrète évaporation d'eau à la surface de la peau.

La soupe est un coupe-faim naturel: en début de repas, elle rassasie. Des études prouvent que les mangeurs de soupe réguliers sont plus minces que les autres. Elle propose des légumes variés: un bol fournit jusqu'à 20% de l'apport quotidien conseillé de fibres et présente des minéraux, potassium, calcium, magnésium, polyphénols aux vertus antioxydantes, ainsi que du bêta-carotène (ou provitamine A). L'apport en vitamine C n'est pas très élevé, cette dernière étant sensible à la chaleur.

Économique et complète

Une soupe au menu donne l'occasion d'utiliser les restes: une courgette, des fanes de radis, un fond de flocons d'avoine, une saucisse proche de la date limite de consommation... chacun improvise sa recette. Les légumes de saison forment la base (céleris, choux, épinards, navets, panais, poireaux...) associés à quelques féculents: châtaignes, patates douces, pommes de terre, vermicelles.

Enrichissez d'une protéine: poulet, jambonneau, fromage (qui fournit aussi du calcium) ou légumes secs (lentilles, pois cassés...), et vous obtenez un plat complet équilibré. Certains apprécient une noisette de beurre, une noix de crème ou, en cas de cholestérol, un filet d'huile d'olive. Ajouter des épices et herbes évite de trop saler.

La soupe, un plat préparé rapidement

Mitonner une soupe n'est pas long avec les bons ustensiles : une Cocotte-Minute, qui divise le temps de cuisson par trois, et un mixer. L'astuce: en prévoir une grosse quantité et congeler une partie, en portions. À défaut, elle se conserve 48 heures au réfrigérateur. Sortez-la à mesure des besoins car plus elle est réchauffée, plus elle perd de vitamines. Enfin, si vous êtes pressé, n'oubliez pas les légumes surgelés tout prêts.

Dans le commerce, trois points à vérifier

Les soupes en brique UHT pasteurisées, vendues au rayon frais ou surgelées, se rapprochent des soupes maison. Les recettes déshydratées ont le plus faible apport en légumes et la plus longue liste d'additifs.

Soyez vigilant sur:

- La proportion de légumes. Elle doit au moins atteindre les 50%, certaines soupes en présentent 70%.

- La teneur en sel faible (1,5 g max). Elle reste souvent trop élevée. Depuis fin 2014, elle doit obligatoirement être précisée sur l'étiquette.

- Les matières grasses. Pas plus de 8 à 10 g de lipides par bol, en évitant l'huile de palme, riche en graisses saturées.

Auteur : Florence Daine (NT-F.COM)

En savoir plus sur:

Nos partenaires